Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche 
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
Format
Type de contenu
Date de début
Date de fin
Régions
79 documents correspondants à votre recherche et/ou filtre(s) sélectionné(s)
09 avril 2024
Pucerons
31 mars 2016
- Pucerons dans les plantes ornementales.
Cultures ornementales en serre, Avertissement No 7, 5 avril 2022
05 avril 2022
Ravageurs des végétaux en culture dans les serres : Pucerons, thrips et Botrytis.      VÉGÉTAUX EN CULTURE DANS LES SERRES    Puceron de la digitale sur un plant de Vinca Photo : IQDHO Pucerons Les pucerons ont été observés en plus grande quantité la semaine dernière. Les populations sont en augmentation dans les cultures annuelles en place dans les serres. Des foyers d’infestations apparaissent dans des végétaux susceptibles comme les piments, Ipomoeas, Gerbera, Dipladenia, Calibrachoa et Solanum, mais aussi dans les Dracaena, Heliotrope et Salvia. Le temps plus chaud et ensoleillé prévu dans les prochains jours sera favorable à la multiplication des pucerons.     En lutte biologique, il est important de bien identifier le puceron en cause afin de choisir l’auxiliaire le plus approprié. Par exemple, le puceron de la digitale a été dépisté dans certaines entreprises; dans ces cas, l’introduction d’Aphidius ervi pourrait être envisagée. L’action des guêpes parasitoïdes est lente, mais efficace à long terme. Si la population est élevée, consultez votre conseiller en lutte biologique pour déterminer la meilleure stratégie. D’autre part, des pucerons ont aussi été vus dans des arrivages récents de fines herbes, de plantes succulentes, de piments et de Duranta.   Fiche technique Pucerons   Thrips des petits fruits et thrips de l’oignon La progression des populations de thrips dans diverses cultures annuelles se poursuit dans les serres. On observe parfois des foyers qui pourraient se propager sur une plus grande partie de la production. On les rapporte notamment dans Verbena et Ipomoea. Comme pour le puceron, le temps plus chaud et ensoleillé prévu dans les prochains jours sera favorable à la multiplication de thrips.   Des applications d’insecticides localisées peuvent être envisagées. Choisissez des produits compatibles avec la lutte biologique. Effectuez des introductions d’Amblyseius Lire la suite
Cultures ornementales en serre, Avertissement No 9, 2 mai 2023
02 mai 2023
Dépistage des cultures en croissance : Temps nuageux, Mildiou et Botrytis. Finition des plantes annuelles de printemps. Arrivages de produits finis pour la revente.   DÉPISTAGE DES CULTURES EN CROISSANCE DANS LES SERRES   Temps nuageux Les jours de pluie ont débuté et sont prévus pour toute la semaine dans plusieurs régions du Québec. Les serres sont remplies de végétaux, parfois arrivés à leur pleine grandeur et prêts pour la vente au détail. La circulation de l’air est ainsi limitée. La vigilance est de mise pour le dépistage et la prévention des maladies fongiques foliaires. Il faut diminuer au minimum les irrigations durant cette période de temps grise. Même si l’humidité est élevée à l’extérieur, il est encore possible d’abaisser l’humidité relative des serres par la ventilation. En effet, l’air frais emmagasine moins d’eau que l’air chaud. L’expulsion d’air chaud et humide de la serre échangé avec de l’air frais de l’extérieur favorisera le maintien d’un environnement défavorable aux maladies fongiques. L'espacement des plants, dès que possible, est encouragé pour favoriser la circulation de l’air. Mildiou Mildiou (Plasmopara obducens) sur un plant d'Impatiens walleriana Photo: IQDHO Le mildiou a été dépisté récemment dans différentes variétés de coléus et de Bracteantha, ainsi que dans l’Impatiens walleriana. Dans certains cas, plusieurs plants ont dû être jetés. Les conditions sont favorables au développement du mildiou dans les serres cette semaine. Il est recommandé d'inspecter les plants des espèces sensibles. Si des plants sont fortement atteints, on doit les éliminer de façon sécuritaire, par exemple en les disposant dans un sac de plastique fermé. Traiter les plants de la même espèce qui côtoyaient les plants malades, ainsi que les espèces sujettes au mildiou. Les fongicides homologués contre le mildiou sur les plantes ornementales agissent préventivement.  Fiche technique : Mildiou Botrytis Nos collaborateurs ont Lire la suite
Cultures ornementales en serre, Avertissement No 6, 4 avril 2023
03 avril 2023
Ravageurs présents dans certains arrivages : aleurodes, cochenilles, pucerons, tarsonème trapu, tétranyque à deux points et thrips. Dans les végétaux en culture, les populations de pucerons sont difficiles à contrôler.      DÉPISTAGE DES ARRIVAGES   Aleurodes dépistés dans des arrivages de Lantana. Cochenilles farineuses présentes dans des plants d’Alocasia, de Cyperus et de Pilea, mais aussi dans des boutures de romarin livrées la semaine dernière. Pucerons dépistés dans des arrivages de Calibrachoa, Alstromoeria, Duranta, Salvia, Homocladium, Pericallis et Celosia. Ils étaient nombreux dans des Calibrachoa et les Vinca. Des pucerons ont aussi été vus dans des arrivages de plantes vivaces : Doronicum, Aster, Clematis, et en grande quantité dans des Viola (pensées), Tarsonèmes trapus présents dans des arrivages d’Hedera helix. étranyques à deux points présents dans des arrivages de Citrus, Dracaena, Cordyline, Xanthosoma. Thrips nombreux dans des arrivages de Cyperus. Thrips parvispinus (Karny), an emerging invasive and regulated pest in the United States Echinothrips, ont été dépistés dans des arrivages de Begonia et de Peperomia. DÉPISTAGE DES CULTURES EN CROISSANCE DANS LES SERRES Pucerons Puceron de la pomme de terre (Macrosiphum euphorbiae) Photo : LEDP (MAPAQ)   Plusieurs collaborateurs nous ont rapporté que les producteurs ont de la difficulté à contrôler les populations de pucerons, notamment le puceron de la pomme de terre. Il est possible d'être en présence d'individus résistants aux insecticides. Si vous devez intervenir: Assurez-vous d’alterner les groupes de résistance (groupes chimiques) et de respecter le nombre maximal d’application par cycle de culture. Intégrez à la rotation des produits qui sont peu sujets au développement de résistance chez les insectes, comme des bio-insecticides (Ex : Beauveria bassiana, sels de potassium d’acides gras, Lire la suite
Cultures ornementales en serre, Avertissement No 8, 16 avril 2024

Nouveau

16 avril 2024
Arrivages : présence de pucerons et de tétranyque à deux points. Cultures en croissance : pucerons, tarsonème trapu, blanc et Thielaviopsis. Cliquer sur le nom de l’ennemi pour consulter la fiche technique. Cliquer sur les photos pour les agrandir.   DÉPISTAGE DES ARRIVAGES   Il est recommandé de placer les plants dans une zone de quarantaine dès leur arrivée et de les inspecter sans tarder. Pucerons (plusieurs espèces) : Présents dans des arrivages de Carex buchananii et de Senecio peregrinus.   Tétranyque à deux points (Tetranychus urticae) : Présent dans des arrivages de palmiers provenant de Floride, d’Acalypha, de Canna, de Brugmansia et de Dichondra.   DÉPISTAGE DES CULTURES EN CROISSANCE DANS LES SERRES   Différentes espèces de pucerons sur Muehlenbeckia Photo : IQDHO Pucerons (plusieurs espèces) : Nos collaborateurs nous ont rapporté l’apparition de nombreux foyers de pucerons cette semaine dans les serres. Parmi les plus importants, on a identifié le puceron bicolore des céréales dans des Stipa et des Carex, le puceron vert du pêcher dans des Alternanthera, des Ficus elastica, des Syngonium et des Cyperus et le puceron de la pomme de terre dans des plants d'Argyranthemum, de Calibrachoa et d'Ipomoea batatas. De plus, diverses espèces de pucerons ont aussi été vues dans un grand nombre de végétaux. Un bon dépistage est de mise. L’emploi de drapeaux ou d’indicateurs colorés pour marquer les foyers d'infestation aide aux suivis et aux interventions phytosanitaires.   Dommages de tarsonème trapu sur des jeunes feuilles de Thunbergia Photo : IQDHO Tarsonème trapu (Polyphagotarsonemus latus) : Des dommages liés à la présence de tarsonèmes trapus se manifestent par foyers dans plusieurs entreprises.  Le Begonia de type Rieger et d’autres cultivars de bégonias tubéreux sont particulièrement affectés. Des populations ont aussi été vues dans de l’Impatiens de Lire la suite
Cultures ornementales en serre, Avertissement No 4, 15 mars 2022
15 mars 2022
Cas de Xanthomonas : arrêt de livraison de certaines variétés de pélargoniums provenant d’Éthiopie. Présence de Botrytis, de pucerons, de tétranyques à deux points et de thrips dans certains arrivages.     XANTHOMONAS DU GÉRANIUM   Feuilles flétries sur un plant de Pelargonium sp. affecté par Xanthomonas hortorum pv. pelargonii Photo : IQDHO Pelargonium affecté par Xanthomonas hortorum pv. pelargonii Photo : IQDHO La semaine dernière, un important hybrideur annonçait la présence de la bactérie Xanthomonas hortorum pv. pelargonii dans des géraniums (Pelargonium sp.) de ses installations, en Éthiopie. L’entreprise a immédiatement cessé de livrer depuis ce pays, et offre des plants de remplacement à sa clientèle. Les entreprises serricoles qui pourraient avoir reçu des lots affectés par la maladie ont été prévenues par l’hybrideur.   En prévention, appliquer sur les pelargoniums un fongicide à action bactéricide homologué. Il est recommandé de séparer les lots de pélargoniums provenant de différents fournisseurs, pour éviter une éventuelle contamination.   Dépister régulièrement les géraniums : repérer les feuilles présentant des petites taches arrondies et d'allure humide, ou des brûlures en « V ». Attention : d’autres maladies peuvent être responsables de symptômes similaires, comme Botrytis cinerea. Lorsque les plants sont affectés par Xanthomonas, on peut observer une croissance faible. Souvent, une ou quelques feuilles sont flétries (molles) alors que le reste du plant est turgescent. Il est important de confirmer l’identification par un diagnostic en laboratoire, ou à l’aide de tests portatifs de type ImmunoStrip® (Agdia).   Il n’est pas possible de guérir les plants de géraniums atteints de Xanthomonas hortorum pv. pelargonii. Des mesures d’hygiène strictes doivent être mises en place pour éviter la propagation de la maladie par les plants et les résidus végétaux, lors de leur destruction.   Lire la suite
28 mars 2017
- Ravageurs : des collaborateurs nous signalent la présence de pucerons sur plusieurs plantes.
Cultures ornementales en serre, Avertissement No 8, 18 avril 2023
17 avril 2023
Ravageurs présents dans certains arrivages : cochenilles, pucerons, tarsonème trapu, tétranyque à deux points et thrips. Maladies détectées dans des arrivages : Blanc, mildiou et pourriture racinaire.    DÉPISTAGE DES ARRIVAGES   Ravageurs Cochenilles farineuses présentes dans des plants de Cordyline, de Dracaena, de Senecio et de sauge livrés la semaine dernière. Des cochenilles du genre Kermes ont été dépistées dans des arrivages de laurier-sauce. Pucerons dépistés en grande quantité dans des arrivages d’Anagalis, de Calibrachoa, de Canna, de Convolvulus, d’Ensete, d’Eucalyptus, de Mandevilla, de Muehlenbeckia et de Strobilanthes. Ils étaient également présents dans des arrivages de cerises de terre, de Dahlia, d’Ipomoea, de laurier sur tige et de Senecio. Tarsonème trapu avec dommages importants dans des arrivages de Glechoma et de Solanum jasminoides. Présent aussi dans des arrivages de Crossandra. étranyques à deux points dépistés en grande quantité dans des Canna et Lantana. Présents dans des arrivages de Catharanthus, de Citrus, de  Ficus et d’Hibiscus. Thrips abondants dans des arrivages de menthe. Présents dans des arrivages de boutures mixtes (combinaison de Verbena et Lobularia). Thrips, fort probablement Thrips parvispinus et ses dommages typiques dépistés dans des Gardenia, Hoya et Schefflera livrés la semaine dernière. Dommages de Thrips parvispinus sur un Gardenia. Photo: Gracieuseté d'un producteur   Thrips parvispinus (identification en laboratoire à venir) Photo: Gracieuseté d'un producteur Maladies Blanc abondamment présent sur des arrivages de Dahlia et présent sur des arrivages de romarin. Thielaviopsis dans des arrivages de Calibrachoa. Mildiou : Plants de coléus livrés dans un état de dépérissement avancé.   DÉPISTAGE DES CULTURES EN CROISSANCE DANS LES SERRES Pucerons Nos collaborateurs nous ont rapporté l’augmentation du nombre Lire la suite
Cultures ornementales en serre, Avertissement No 6, 6 avril 2021
06 avril 2021
Rappel des changements sur l’étiquette de l’insecticide INTERCEPT 60 WP (usage non permis sur les plantes à fleurs annuelles). Ravageurs et maladies observés dans les arrivages de jeunes plantes annuelles.     CHANGEMENT SUR L'ÉTIQUETTE DE INTERCEPT 60 WP (IMIDACLOPRIDE) Des questions sur ce produit ont été posées récemment à nos collaborateurs. Depuis décembre 2019, la liste des plantes ornementales en serre sur lesquelles il est permis d’employer l’insecticide INTERCEPT 60 WP a été modifiée. Il n’est pas permis d’employer INTERCEPT 60 WP sur les plantes à fleurs annuelles. En effet, l’étiquette ne mentionne que les cultures en serre suivantes : conifères à feuillage persistant, herbes ornementales, fleurs coupées, plantes en pots pour un usage intérieur seulement. Rappelons qu'en 2019, l'Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire (ARLA) a réévalué l'imidaclopride, en lien avec les insectes pollinisateurs. PROBLÈMES PHYTOSANITAIRES DÉPISTÉS DANS DES ARRIVAGES Les ennemis des cultures suivants ont été repérés dans les végétaux listés, livrés ces derniers jours. Insectes et acariens Des pucerons ont été dépistés dans des arrivages de Veronica, de Viola, de Senecio, de Cyperus, de Pennisetum, de Calamagrostis, de Deschampsia, de Dracaena, d'Hibiscus et de verveine citron.   Le tétranyque à deux points est présent en quantité importante dans les arrivages de Salvia. Sa présence a également été rapportée dans des arrivages de Dracaena, de Cordyline, de Canna, de Ficus et de Ipomoea.   Des thrips ont été observés dans des arrivages de Colocasia, et étaient présents en quantité importante sur du thym citron.   L’Echinothrips a été dépisté dans des arrivages de Colocasia. Le tarsonème est présent sur Thunbergia, Begonia, Colocasia, Torenia et Salvia.   La présence d’aleurodes a été Lire la suite
1 à 10 sur 79
Infolettre Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP)

M'abonner au RAP

En cliquant sur « Accepter tous les cookies », vous acceptez le stockage de ces témoins de connexion sur votre appareil. Ceux-ci permettent au CRAAQ de générer des statistiques et d'améliorer votre expérience utilisateur. Vous pourrez les désactiver en tout temps dans votre fureteur Web.

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.