Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
1299 documents disponibles
29 mars 2021
L’Équipe québécoise de santé porcine (EQSP) a présenté, en octobre, le Plan pour l’amélioration de la santé des porcs pour les maladies endémiques 2020-2025. Ce plan de santé vise à améliorer et à protéger le statut sanitaire des troupeaux porcins du Québec en mettant en oeuvre des actions qui vont les protéger contre le syndrome reproducteur et respiratoire porcin (SRRP), l’influenza et les maladies endémiques d’importance économique. Lire la suite
29 mars 2021
Le Conseil canadien du porc (CCP) travaille en collaboration avec plusieurs partenaires pour prévenir une épidémie de peste porcine africaine (PPA) et s’y préparer en cas d’introduction. Les efforts se sont accélérés depuis que la Chine a déclaré son premier cas en août 2018.
29 mars 2021
Une formation sur la réduction de l’utilisation des antibiotiques a été concoctée pour les éleveurs avec l’aide d’un groupe d’intervenants, incluant des vétérinaires, et en collaboration avec la Chaire de recherche en salubrité des viandes. On y apprend des conseils très utiles.
29 mars 2021
Si le Projet diagnostic toux a pu relever que la toux ne semble pas être un élément permettant de détecter beaucoup plus facilement des souches sauvages du virus du SRRP chez des animaux vaccinés, il a cependant démontré que la toux s’avère un bon critère pour retrouver de l’influenza sur un site, car ce virus a été détecté chez les cas d’animaux présentant de la toux. Lire la suite
29 mars 2021
Le Projet pilote d’éradication des souches sauvages (SRRP) à Saint-Elzéar a été réalisé d’août 2018 à juin 2020 par le Réseau santé Beauce. Les pertes attribuables au SRRP dans la municipalité de Saint-Elzéar sont évaluées à plus de 500 000 $ par année et elles sont responsables de la fermeture de nombreux sites, notamment de plusieurs maternités au Québec. Lire la suite
22 mars 2021
L’équipe santé et biosécurité du Centre de développement du porc du Québec (CDPQ), en collaboration notamment avec les Éleveurs de porcs, a créé, en 2017, un outil pour évaluer, voire bonifier les installations à la ferme et les procédures de travail pour mieux prévenir les risques de transmission des maladies. Plus de 700 audits ont été réalisés depuis le déploiement de l’outil. Portrait des forces et des aspects à améliorer sur les fermes du Québec. Lire la suite
22 mars 2021
Conscients des enjeux majeurs liés à la santé, les Éleveurs de porcs du Québec soutiennent et réalisent depuis bon nombre d’années des actions pour assurer la santé des troupeaux porcins.
22 mars 2021
Un programme d’apprentissage en milieu du travail (PAMT) et le métier d’ouvrier spécialisé en production porcine reposent sur un profil de compétences défini avec et par les entreprises et les travailleurs du secteur. C’est précisément sa mise à niveau que vient d’effectuer AGRIcarrières, le comité sectoriel de main-d’oeuvre du secteur agricole. Lire la suite
22 mars 2021
De bonnes pratiques d’élevage, de bonnes relations avec la communauté, de bonnes retombées à la ferme, voilà qui résume bien la philosophie d’entreprise d’Alexandre Coupal, lauréat 2020 du Prix Responsables par nature des Éleveurs de porcs du Québec. Un éleveur guidé par l’observation, l’intuition et l’innovation.
Le Laboratoire vivant - Québec, exemple inspirant de collaboration gagnante
16 mars 2021
Suite à des rencontres scientifiques internationales dans le cadre du G20, l’Initiative des laboratoires vivants d’Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) a pris naissance. Le Laboratoire vivant – Québec a récemment commencé ses activités dans la région du lac Saint-Pierre. L’Union des producteurs agricoles du Québec joue un rôle de leader du consortium régional. Dans un laboratoire vivant, l’approche de travail se base sur une collaboration étroite et directe entre les agriculteurs et les scientifiques, soutenus par l’expertise d’autres partenaires de la communauté locale. Ces liens rapprochés entre la science et la réalité des producteurs et de leur communauté favoriseront l’adoption rapide de bonnes pratiques et de technologies agricoles bénéfiques, que ce soit pour les sols, l’eau, l’air et la biodiversité dans les zones agricoles, ou comme mesures d’atténuation et d’adaptation aux changements climatiques. (The English version of this article is also available on AAFC website: Living Lab - Quebec, an inspiring example of winning collaboration) Lire la suite
1 à 10 sur 1299
Infolettre Secteur porcin

M'abonner à l'infolettre

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.