Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
23694 documents disponibles
321 archives disponibles
Pomme de terre, Avertissement No 15, 19 août 2022

Nouveau

19 août 2022
Conditions météo : températures plutôt chaudes avec quelques précipitations dispersées. Développement de la culture : bonne croissance pour les récoltes d’entreposage, récoltes de primeurs avec une belle qualité. Maladies : pas de nouveau cas de mildiou et ceux déclarés sont sous contrôle. Progression de la brûlure hâtive, du flétrissement verticillien et de la dartrose. Insectes et acariens : doryphores et altises encore actifs localement, autres ravageurs sous contrôle.   CONDITIONS MÉTÉOROLOGIQUES Pour la période du 12 au 18 août 2022, les températures se sont maintenues généralement près à au-dessus des moyennes de saison, mais sans excès. Du temps plus frais a cependant été enregistré les 17 et 18 août dans des secteurs plus à l’est de la province. Les minimums la nuit ont été plutôt dans la normale un peu partout, sauf parfois plus bas en Abitibi-Témiscamingue (voir le sommaire agrométéorologique). Du côté des précipitations, peu de quantités ont été mesurées contrairement à la semaine précédente, sauf lors du passage d’une récente perturbation le 18 août dans des secteurs de l’est et du centre principalement, donnant jusqu’à 50 mm localement (voir la carte des précipitations des sept derniers jours). Dans la prochaine semaine, soit du vendredi 19 août au jeudi 25 août, Environnement Canada annonce la poursuite de températures près à au-dessus des moyennes saisonnières, plus chaudes en début de période. Des précipitations significatives sont prévues dans plusieurs régions, surtout dans les secteurs du sud, principalement de dimanche à mardi.   DÉVELOPPEMENT DE LA CULTURE Malgré le peu de précipitations reçues par endroits, les températures ont été généralement favorables à un bon développement des plants, du moins pour ceux avec encore du feuillage sain. Il faut mentionner que les bonnes précipitations reçues la période précédente en plusieurs endroits avaient permis de bien réhumidifier des sols. La pratique de l’irrigation Lire la suite
Grandes cultures, Avertissement No 19, 19 août 2022

Nouveau

18 août 2022
Ver-gris occidental du haricot : forte diminution des captures, les champs où le maïs est au stade floraison sont à surveiller. Puceron du soya : forte diminution des populations. Chrysomèle du haricot : abondances élevées en Montérégie-Ouest, mais peu de dommages aux gousses. Jaunissement du soya en fin de saison : normal ou pas? Amarante tuberculée : bon moment pour la dépister et l'arracher. « Taches » blanches sous les feuilles de soya : une chenille peut en être la cause, mais rien d'inquiétant.   VER-GRIS OCCIDENTAL DU HARICOT : LES CAPTURES DE PAPILLONS ONT FORTEMENT DIMINUÉ, MAIS SURVEILLEZ LES CHAMPS DE MAÏS AU STADE FLORAISON M. Neau 1, V. Samson 2, J. Saguez 3, B. Duval 2 et S. Brousseau-Trudel 2 1. Coordonnateur du RAP GC (CÉROM)  2. Agronomes (MAPAQ)  3. Chercheur (CÉROM)   Depuis la semaine dernière, les captures de papillons du ver-gris occidental du haricot (VGOH) ont diminué de moitié à travers le Québec (voir graphique ci-bas). Malgré tout, la ponte n'est pas forcément terminée, particulièrement dans les champs de maïs qui sont encore au stade floraison. Le dépistage des masses d’œufs et des jeunes larves de VGOH est nécessaire pour connaître le pourcentage de plants infestés et déterminer si une intervention phytosanitaire est requise.     Sur les 42 champs dépistés cette semaine par le RAP Grandes cultures, quelques masses d’œufs fraîches ont été observées dans un champ seulement. Comme des papillons sont encore présents et que certains champs sont encore au stade floraison, il est possible que les femelles pondent dans ces champs. Par le passé, il a déjà été observé que des masses d’œufs peuvent être pondues plus près des épis en fin de saison. Quelques dépisteurs ont rapporté avoir observé des larves d’environ 1 à 1,5 cm dans les épis de certains champs (Montérégie et Estrie). L’évaluation des dommages aux épis pourra être effectuée dans quelques semaines pour prendre une décision sur la stratégie à Lire la suite
Maïs sucré, Avertissement No 13, 18 août 2022

Nouveau

18 août 2022
les captures de papillons sont stables ou en faible baisse depuis la dernière semaine; de nouvelles masses d’œufs et jeunes larves sont observées dans certains champs; le dépistage des masses d’œufs et des jeunes larves est recommandé. Pyrale du maïs : quelques captures de papillons de pyrale bivoltine; un seul papillon de pyrale univoltine capturé; maintenez la surveillance des champs à risque. Ver de l’épi : quelques captures de papillons dans la dernière semaine. Légionnaire d’automne : les captures de papillons augmentent légèrement; quelques foyers d’infestation de jeunes larves observés; dépistage recommandé dans les semis tardifs. Autres ravageurs et problèmes phytosanitaires : la situation est encore calme pour le moment.   VER-GRIS OCCIDENTAL DES HARICOTS   Les captures de papillons de ver-gris occidental des haricots (VGOH) ont stagné ou diminué faiblement dans la dernière semaine. De 1 à 350 papillons ont été capturés parmi les sites du réseau Maïs sucré. De nouvelles masses d’œufs et de jeunes larves sont observées dans certains champs de différentes régions. Des traitements sont prévus par endroits. Le VGOH pond surtout dans des champs en sol sableux et lorsque le maïs est autour du stade de sortie des croix. Si vous avez déjà observé des dommages par le passé, soyez encore plus vigilant. Le dépistage des masses d’œufs et des jeunes larves est l’unique façon de déterminer l’atteinte du seuil économique d’intervention justifiant un traitement phytosanitaire. Lors du dépistage, tenez compte de l’activité des ennemis naturels pour le contrôle du VGOH. Si un traitement insecticide est envisagé contre le VGOH, le choix du moment d’intervention en fonction du stade du maïs et du stade du ravageur est crucial. Pour tous les détails, consultez la fiche technique sur le VGOH en cliquant ici.   À gauche : jeunes larves de VGOH dans la croix; À droite : jeunes larves de VGOH dans le pollen à l’aisselle d’une feuille Photos : Lire la suite
Pépinières ornementales, Avertissement No 13, 18 août 2022

Nouveau

18 août 2022
Une nouvelle capsule vidéo : Lutte responsable contre les campagnols en pépinière.   NOUVELLE CAPSULE VIDÉO : LUTTE RESPONSABLE CONTRE LES CAMPAGNOLS EN PÉPINIÈRE   À l’approche de l’automne, il est préférable de limiter la présence de campagnols en pépinière. En effet, ces rongeurs causent parfois des dommages durant l’hiver.   Une toute nouvelle capsule vidéo vient d’être mise en ligne par le RAP Pépinières ornementales. Elle fournit de l’information sur :   Les espèces de mammifères présents en pépinière Les dommages observés Les stratégies préventives Les interventions et règles de sécurité     DOCUMENTATION COMPLÉMENTAIRE Une fiche technique du réseau Pépinières ornementales traite également de ce sujet : Le campagnol et les autres rongeurs en pépinière.   RÉALISATION La capsule vidéo a été réalisée par Roxane Babin, agr., avec la participation de Marie-Édith Tousignant, agr. et de Marc Légaré, dta (IQDHO).    COLLABORATION   Producteurs en pépinières ornementales du Québec Marilyn Lamoureux, agr. (IQDHO) Mario Comtois, B. Sc. (biol.), agr. (IQDHO)     Toute intervention envers un ennemi des cultures doit être précédée d’un dépistage et de l’analyse des différentes stratégies d’intervention applicables (prévention et bonnes pratiques, lutte biologique, physique et chimique). Le Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP) préconise la gestion intégrée des ennemis des cultures et la réduction des pesticides et de leurs risques. Cet avertissement a été rédigé par Marie-Édith Tousignant, agr. (IQDHO), puis révisé par la Direction de la phytoprotection (MAPAQ). Pour des renseignements complémentaires, vous pouvez contacter les avertisseurs du réseau Cultures ornementales en serre ou le secrétariat du RAP. La reproduction de ce document ou de l’une de ses parties est autorisée à condition d'en mentionner la source. Toute utilisation à des fins commerciales ou publicitaires Lire la suite
Laitue et chicorée, Avertissement No 15, 18 août 2022

Nouveau

18 août 2022
Les récoltes se poursuivent et les plantations s’achèvent. Interventions en Montérégie-Ouest contre les punaises, les pucerons, les vers gris et l’altise à tête rouge. Maladies de sol plutôt stables. Présence de mildiou accrue sur les feuilles intermédiaires. Présence tolérable de la tache bactérienne et des pourritures bactériennes. Peu de désordres. Cultures de couverture.   RÉSUMÉ MÉTÉOROLOGIQUE et RISQUES ASSOCIÉS La température de la dernière semaine s’est située près des normales saisonnières. Les nuits commencent à être plus fraîches, la rosée du matin est plus abondante et la période de mouillure du feuillage plus longue. Les précipitations avaient été abondantes dans plusieurs régions lors de la période précédente, mais elles ont été faibles depuis le 10 août (voir la carte des précipitations). Ainsi les sols se sont asséchés en surface lors des derniers jours, mais demeurent généralement plutôt humides en profondeur. L’irrigation peut être nécessaire.   AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS Les récoltes sont de belle qualité dans toutes les régions. Les plantations se poursuivent dans les régions plus au sud. INSECTES Punaises  La pression des punaises ternes (adultes et larves) et des adultes de punaises brunes est variable. On en retrouve encore dans toutes les régions. Les dommages causés sont tolérables en Chaudière-Appalaches et dans la Capitale-Nationale, mais ont justifié des interventions en Montérégie-Ouest, principalement pour contrôler les adultes. Les seuils d’intervention recommandés pour lutter contre la punaise terne sont présentés dans l’avertissement N° 4 du 4 juin 2020. Pucerons Dans toutes les régions également, les populations de pucerons, ailés et aptères, sont bien présentes mais variables. Ainsi, alors que certains champs sont sous contrôle, des interventions sont justifiées en Chaudière-Appalaches, dans la Capitale-Nationale et en Montérégie-Ouest. Vers gris et chenilles Quelques traitements ont Lire la suite
Carotte et céleri, Avertissement No 15, 18 août 2022

Nouveau

18 août 2022
Récoltes de carottes et de céleris. Captures de la mouche de la carotte. Quelques interventions contre les punaises dans les céleris. Augmentation des symptômes de brûlure cercosporéenne dans la carotte. Quelques maladies dans le céleri, mais peu d’interventions. Désordres généralement sous contrôle dans le céleri. Cultures de couverture.   RÉSUMÉ MÉTÉOROLOGIQUE et RISQUES ASSOCIÉS La température de la dernière semaine s’est située près des normales saisonnières. Les nuits commencent à être plus fraîches, la rosée du matin est plus abondante et la période de mouillure du feuillage plus longue. Les précipitations avaient été abondantes dans plusieurs régions lors de la période précédente, mais elles ont été faibles depuis le 10 août (voir la carte des précipitations). Ainsi, les sols se sont asséchés en surface lors des derniers jours, mais demeurent généralement plutôt humides en profondeur. L'irrigation peut être nécessaire.   AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS Carottes Les derniers semis effectués déploient 2 feuilles en Montérégie-Ouest alors qu’ils ont 6 feuilles dans les autres régions. Le développement est bon et les récoltes sont de belle qualité. Céleris (Montérégie-Ouest) Les récoltes se poursuivent dans le céleri-branche et les dernières plantations mesurent environ 25 cm. Dans le céleri-rave, la récolte des champs les plus développés est en cours alors que la rave mesure 7 cm dans les dernières plantations.     INSECTES   Mouche de la carotte On rapporte peu de nouvelles captures. En Montérégie-Ouest, on a effectué la première capture de la deuxième génération de la mouche de la carotte. On peut installer des filets pour prévenir les dommages de mouches, notamment sur les sites en régie biologique avec historique de dommages. Pour plus de détails sur la biologie et la stratégie d’intervention contre la mouche de la carotte, consultez les pages 2 et 3 de l'avertissement N° 14 du 11 août 2005.   Autres Lire la suite
Oignon, ail et poireau, Avertissement No 18, 18 août 2022

Nouveau

17 août 2022
Maturation et andainage. Ail de printemps : fin des récoltes. Stratégie d’intervention contre la troisième génération de la teigne du poireau et dates prévisionnelles de traitements. Populations variables de thrips dans l’oignon. Brûlure de la feuille dans l’oignon généralement contrôlée. Progression et agressivité du mildiou. Brûlure stemphylienne et pourritures. Augmentation de la tache pourpre. Traitement au ROYAL MH. Cultures de couverture.   RÉSUMÉ MÉTÉOROLOGIQUE et RISQUES ASSOCIÉS   La température de la dernière semaine s’est située près des normales saisonnières. Les nuits commencent à être plus fraîches, la rosée du matin est plus abondante et la période de mouillure du feuillage plus longue. Les précipitations avaient été abondantes dans plusieurs régions lors de la période précédente, mais elles ont été faibles depuis le 10 août (voir la carte des précipitations). Ainsi les sols se sont asséchés en surface lors des derniers jours, mais demeurent généralement plutôt humides en profondeur. L’irrigation peut être nécessaire.     AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS Oignon sec et oignon espagnol L’andainage et les récoltes d’oignons plantés sont en cours dans toutes les régions. Dans les oignons semés en Montérégie-Ouest et dans Lanaudière, les plants sont couchés dans un fort pourcentage. En Montérégie-Ouest, les applications d’hydrazide maléique (ROYAL MH) sont en cours, et s’achèvent sur certaines fermes. Dans la Capitale-Nationale, le feuillage des oignons semés est encore vert et sain alors que les oignons plantés commencent à tomber. Ail La récolte des bulbes d’ail de printemps est presque terminée. Poireau Le développement se poursuit bien. La récolte de primeur est débutée.   INSECTES   Thrips Les populations de thrips demeurent faibles dans la Capitale-Nationale et en Chaudière-Appalaches. Dans Lanaudière, il y a parfois un nombre élevé d’individus par plant, alors qu’en Montérégie-Ouest on doit occasionnellement Lire la suite
Cucurbitacées, Avertissement No 12, 17 août 2022

Nouveau

17 août 2022
Nombreux plants virosés sur les rives nord et sud de Montréal, dans plusieurs types de cucurbitacées. Blanc en augmentation. Pas encore de signalement de mildiou dans le concombre. Quelques foyers de tache angulaire sur les fruits dans la courge Butternut. Erwinia tracheiphilia plus visible sur les fruits à la suite du passage de la chrysomèle.   ÉTAT DES CULTURES Dans la première moitié de la période se situant entre le 9 et le 16 août, les températures ont été plutôt fraîches, puis se sont réchauffées par la suite pour atteindre des températures entre 26-28 ºC le jour, avec une humidité élevée. Les précipitations ont été peu fréquentes et peu abondantes. La croissance des cucurbitacées est bonne là où il y a absence de virus.      Le sommaire agrométéorologique cucurbitacées vous présente le tableau des précipitations et des degrés-jours cumulés pour chacune des régions.    PLANTS VIROSÉS Dans les régions de la Montérégie et de Lanaudière, dans le concombre, les courgettes, le melon brodé, les courges d'hiver et les citrouilles, on rapporte des foyers de plants virosés à la suite de la présence de pucerons « visiteurs ». Dans certains cas, pour un même champ, c’est plus de 70 % des plants qui ont des symptômes. Une plante infectée par le virus de la mosaïque du concombre (CMV) ou un virus de type Potyvirus le restera toute sa vie. Les premiers symptômes se manifestent généralement une à deux semaines après l’inoculation par les pucerons. Souvent, plus d'un virus est transmis à la plante, ce qui amplifie également les symptômes. Ceux-ci peuvent être très différents selon la ou les souches des virus, le stade de la plante au moment de l’infection et sa sensibilité variétale. Il n’existe aucune méthode de lutte curative. Les fruits de courges d'hiver et de citrouilles peuvent rester asymptomatiques si le plant était déjà en fructification au moment Lire la suite
Solanacées, Avertissement No 13, 17 août 2022

Nouveau

17 août 2022
Toujours aucun cas de mildiou dans la tomate au Québec. Les maladies sont généralement stables ou en légère augmentation. Activités des insectes stables. Insolation sur fruits de poivron et de tomate en augmentation.   Voici les liens d'Agrométéo Québec pour cette semaine :  Précipitations des sept derniers jours  Sommaire agrométéorologique    TOMATE    Maladies    Mildiou  Aucun cas n’est rapporté dans la tomate au Québec et aucun nouveau cas en Ontario. En date d’aujourd’hui, aucun nouveau cas dans la pomme de terre n’a été rapporté au RAP. Les foyers qui ont été recensés dans la pomme de terre sont sous contrôle.  Alternariose La maladie est en augmentation sur l'ensemble des régions, mais aucun dommage sur les fruits n’est rapporté.   Anthracnose, moisissure grise et sclérotiniose Des cas sont observés, mais la pression demeure faible.  Tache septorienne Des cas sont rapportés en Chaudière-Appalaches et dans la Capitale-Nationale.   Maladies bactériennes  Le chancre et la moucheture sont toujours observés, mais l’intensité est variable selon les sites. Des symptômes sur les fruits sont aussi observés, mais il y en a généralement peu. Un cas de tache bactérienne est aussi observé sur un site en Montérégie.   Insectes  Punaises Les punaises (adultes et larves) sont présentes, mais la pression est faible, avec peu de dommages sur les fruits rapportés.    Pucerons Leur présence est généralement faible sur l’ensemble des sites.  Sphinx de la tomate  Peu d’activités en général. Toutefois, un nouveau foyer est rapporté en Montérégie.   Tétranyques   Les populations sont généralement sous contrôle, mais des traitements localisés sont parfois encore nécessaires.   Autres  Des cas de pourriture apicale, de fentes de croissance et de microfendillement, ainsi que Lire la suite
Crucifères, Avertissement No 16, 17 août 2022

Nouveau

17 août 2022
Les symptômes de maladies poursuivent leur progression et quelques désordres physiologiques sont observés. Continuez de surveiller la présence et l'activité des insectes!   MALADIES et DÉSORDRES PHYSIOLOGIQUES   Alors que plusieurs maladies fongiques et bactériennes ont profité des conditions propices des dernières semaines pour infecter les diverses cultures de crucifères, on observe une progression faible à modérée des symptômes au champ. En effet, on rapporte davantage de , tant sur les feuilles des crucifères-feuilles/fleurs que dans les inflorescences des crucifères-fleurs.    RAPPEL   Évaluation de la résistance des taches alternariennes aux pesticides des groupes 7 et 11 dans le brocoli, le chou et le chou-fleur Dans le but d'évaluer la résistance aux pesticides des taches alternariennes affectant les crucifères, nous sollicitons votre collaboration. Si vous suspectez de la résistance des taches alternariennes aux fongicides des groupes 7 et/ou 11 (voir les produits homologués dans les crucifères appartenant à ces groupes dans le bulletin N° 3 [fongicides] 2021) dans vos champs de brocoli, de chou ou de chou-fleur, contactez Isabel Lefebvre à l'adresse suivante : i.lefebvre@ciel-cvp.ca. Des analyses gratuites seront effectuées, en collaboration avec Phytodata. Du côté des crucifères-racines, le mildiou demeure présent sur les vieilles feuilles, sans progression notable, tandis qu'on observe une légère augmentation des symptômes de la hernie des crucifères dans les champs infectés. Par ailleurs, des champignons du sol semblent avoir profité des conditions humides pour infecter les racines des plants. Ainsi, on observe de la pourriture et/ou du dépérissement des racines par endroits.  Quant aux maladies bactériennes, les cas de nervation noire semblent se stabiliser, tandis que la pourriture molle bactérienne profite des dommages laissés, entre autres, par les insectes telle Lire la suite
1 à 10 sur 23694

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.