Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Mot du pilote

Le Réseau d'avertissements phytosanitaires (RAP) a pour mission d'informer les producteurs et autres intervenants de l'agroalimentaire québécois sur :

  • La présence et l'évolution des ennemis des cultures dans leur région.
  • Les stratégies d'intervention les plus appropriées dans un contexte de gestion intégrée des cultures et de développement durable.
Le site Agri-Réseau du RAP regroupe l’ensemble des communiqués émis par le réseau depuis 2004. Vous pouvez rechercher parmi ces informations par groupe de culture et en utilisant le moteur de recherche.
Recevez gratuitement par courriel les communiqués du RAP en vous abonnant :

M'abonner au RAP

Liens rapides

Les choix du pilote

Maïs sucré, Avertissement No 7, 9 juillet 2020

Nouveau

09 juillet 2020
Pyrale bivoltine (1re génération) : les captures de papillons se poursuivent faiblement; présence de larves dans quelques champs; les recommandations émises précédemment demeurent. Pyrale univoltine : deux premiers papillons capturés (Laval et Bas-Saint-Laurent); dates prévisionnelles de dépistage et d’intervention pour plusieurs régions. Ver de l’épi : deux papillons capturés parmi tout le réseau; importance du piégeage à la ferme. Autres ravageurs : observations d’altises à tête rouge, de chrysomèles, de punaises brunes et de thrips dans quelques champs; soyez vigilant! MAÏS SUCRÉ HÂTIF : 1re GÉNÉRATION DE LA PYRALE BIVOLTINE Les captures de papillons de la 1re génération de la pyrale bivoltine se poursuivent faiblement avec quelques captures dans la Capitale-Nationale et à Laval. Du dépistage a été effectué dans des champs situés dans les Basses-Laurentides, la Capitale-Nationale, la Chaudière-Appalaches et la Montérégie. De jeunes larves ont été observées dans certains champs de la Capitale-Nationale, avec des traitements prévus par endroits. Les recommandations émises précédemment demeurent inchangées. Consultez les avertissements Nº 3 et 4 des semaines dernières pour tous les détails.   N’hésitez pas à consulter la fiche technique Bio-insecticides, insecticides et fongicides foliaires homologués dans la culture du maïs sucré en 2020.   PYRALE UNIVOLTINE Parmi tout le réseau, deux premiers papillons de la pyrale univoltine ont été capturés à un site situé à Laval et à un site situé dans le Bas-Saint-Laurent. De façon générale, les très faibles captures indiquent que les populations de cette race de pyrale sont faibles, mais cela ne garantit pas qu’il y aura absence de ponte sur les plants de maïs dans un champ donné. Les modèles bioclimatiques basés sur le cumul des degrés-jours de croissance sont alors davantage utilisés dans cette situation. Cela souligne encore plus l’importance de dépister la présence de masses d’œufs, Lire la suite
Solanacées, Avertissement No 7, 9 juillet 2020

Nouveau

09 juillet 2020
Période critique pour le calcium. Plusieurs insectes traités ou à surveiller. Différencier la chute physiologique des fleurs ou des jeunes fruits avec les dommages de nutrition causés par les adultes de punaise terne. Dommages et traitements contre la cicadelle de la pomme de terre. Données d’efficacité pour les maladies fongiques dans la tomate de champ.   SITUATION DANS LES CHAMPS Les conditions météorologiques sont propices à de très bons potentiels de récolte dans les légumes fruits à condition de disposer de réserves en eau suffisantes et du matériel d’irrigation nécessaire. Les plants sont très bien développés, portent beaucoup de fruits et les besoins en eau sont très élevés. La chaleur, les jours longs, les vents et le manque de pluie sont autant de facteurs qui sollicitent fortement les systèmes d’irrigation. La période est critique pour limiter les désordres de carence en calcium et la bonne maîtrise de l’irrigation est le facteur clé.     INSECTES : ÉTAT DE LA SITUATION Des traitements ont été nécessaires dans plusieurs régions pour le doryphore, le tétranyque à deux points, la punaise terne, la chrysomèle trirayée (dans la cerise de terre) et la cicadelle. L’altise est à surveiller, mais les collaborateurs du RAP n’ont pas observé de populations nécessitant des traitements. Suivre les liens pour les rappels des seuils et des stratégies de traitement :  Doryphore Punaise terne, tétranyque et cicadelle  Chrysomèle trirayée Altise   Différencier la chute physiologique des fleurs ou des jeunes fruits avec les dommages de nutrition causés par les adultes de punaise terne   Chute physiologique  C’est un phénomène d’avortement fréquent surtout chez le poivron et dans certaines variétés de tomate « beef ». Les plants sont chargés de beaucoup de jeunes fruits au début nouaison ou de plusieurs fruits qui grossissent en même temps. La charpente foliaire des plants ne pourra pas faire grossir Lire la suite
Crucifères, Avertissement No 9, 9 juillet 2020

Nouveau

09 juillet 2020
Les niveaux de captures de la cécidomyie du chou-fleur sont variables selon les régions. Les altises et les chenilles défoliatrices sont très actives. Les maladies font leur apparition. Le temps chaud et sec qui a sévi sur l'ensemble du Québec durant la dernière semaine aura encore donné du fil à retordre aux producteurs. Les précipitations reçues au cours des dernières heures apporteront un peu de répit et aideront à la croissance des crucifères.    INSECTES RAVAGEURS La ponte de la mouche du chou recommence doucement dans les secteurs plus au sud de la province. Les altises et les chenilles défoliatrices (piéride du chou, fausse-teigne des crucifères et maintenant la fausse-arpenteuse du chou qui est présente dans quelques champs) sont très actives, ce qui nécessite des traitements. On nous rapporte que les stratégies d'intervention sont généralement efficaces. Quant aux vers gris, les dégâts causés par ces ravageurs semblent se stabiliser. Du côté des thrips, on note une faible activité dans les régions à proximité de Montréal.    RÉSEAU DE PIÉGEAGE DE LA CÉCIDOMYIE DU CHOU-FLEUR   Les captures de la cécidomyie du chou-fleur se poursuivent dans les pièges à phéromone du Réseau de piégeage. Des interventions sont en cours et on commence à voir des dommages dans quelques champs. Le tableau qui suit vous permet de prendre connaissance des niveaux de captures de la dernière semaine dans les différentes régions. Vous remarquerez qu'ils peuvent être fort variables. La meilleure façon de faire le suivi de cet ennemi est donc d'installer des pièges à phéromone dans vos champs, dès l'implantation de vos crucifères.    Région Nombre de sites de piégeage Niveau de capture Bas-Saint-Laurent 3 Faible à élevé Capitale-Nationale 4 Nul à très faible Centre-du-Québec 1 Très faible Chaudière-Appalaches 3 Très faible à faible Estrie 1 Très faible Gaspésie 4 Nul à très faible Îles-de-la-Madeleine 2 Nul Laval-Lanaudière 10 Nul à élevé Lire la suite
Bleuet en corymbe, Avertissement No 13, 9 juillet 2020

Nouveau

09 juillet 2020
Sommaire météo. Les stades de développement du cultivar Patriot. Symptômes de phytoplasmes rapportés. Arrivée de la drosophile à ailes tachetées. Aucune capture de mouche du bleuet. Des larves dans les fruits verts.   SOMMAIRE MÉTÉO   Il y a bien eu une ou deux journées fraîches au cours de la dernière semaine, mais le reste fut plutôt caniculaire.  La pluie de mardi à mercredi fut intense dans plusieurs des régions, mais d'assez courte durée finalement.  Heureusement, le paillis et les systèmes d'irrigation permettent de conserver un semblant d'humidité dans le sol, sinon les plants auraient la mine aussi sèche que celle de nos gazons! La récolte est imminente en Montérégie. Actuellement, en moyenne et selon les régions, le développement des bleuetiers est en avance de 3 jours sur la normale, et de près de 7 jours sur l'année dernière (selon l’accumulation de degrés-jours Tbase 5 °C). Évidemment, c'est une moyenne, et la situation dans votre région peut différer. Pour plus de détails, vous pouvez consulter le sommaire agrométéorologique de la dernière semaine.     STADES DE DÉVELOPPEMENT (CULTIVAR PATRIOT) Véraison, Centre-du-Québec, 7 juillet 2020 Photo : Julie Street, agronome       Régions Bourgeons à feuilles Bourgeons à fruits Montérégie Expansion des pousses à point noir Début fruits mûrs Laurentides et Lanaudière Expansion des pousses à point noir Véraison Estrie, Centre-du-Québec et Mauricie Expansion des pousses à point noir Début véraison Chaudière-Appalaches et Capitale-Nationale Expansion des pousses à point noir Fruit vert Bas-Saint-Laurent Expansion des pousses à point noir Fruit vert Note : Le tableau ci-dessus indique les stades atteints dans certaines bleuetières pour le cultivar Patriot. Selon votre emplacement, les stades atteints par vos bleuetiers peuvent différer et être plus ou moins avancés.      MOUCHE DU BLEUET Aucune capture n'est rapportée Lire la suite
Laitue et chicorée, Avertissement No 9, 9 juillet 2020

Nouveau

09 juillet 2020
Temps sec et températures élevées. Récoltes en cours dans toutes les régions. Activité modérée à forte des punaises et augmentation des pucerons dans toutes les régions. Affaissement sclérotique, pythium et fusariose sont stables, et forte augmentation de la pourriture basale près de la récolte. Quelques nouveaux cas de mildiou en Montérégie-Ouest. Excès de maturité accompagné d’une forte incidence de brûlure de la pointe en Montérégie-Ouest.   RÉSUMÉ CLIMATIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS C’est la chaleur et le temps sec qui ont encore dominé durant la dernière semaine. Sur le sud de la province, le mercure a atteint les 30 °C presque chaque jour; pour les régions plus au nord, les 5 et le 6 juillet ont été un peu plus frais. Les températures de nuit se sont généralement maintenues autour des normales. Il n’y a pas eu de précipitations significatives dans les principales régions agricoles (voir la carte des précipitations cumulées). Cependant, les orages et les averses survenus ce mercredi (8 juillet) semblent avoir apporté des quantités significatives dans plusieurs régions, mais toujours en quantités variables.  En raison des fortes chaleurs, l’irrigation s’est encore avérée essentielle pour toutes les implantations. Là où il n’y a eu que peu de pluie durant les dernières semaines, les cultures non irriguées souffrent du manque d’eau. On prévoit des températures très élevées encore pour quelques jours et ensuite de la pluie.    AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS Les récoltes se poursuivent dans toutes les régions, et la qualité est généralement bonne. Il est à noter que certains champs en Montérégie-Ouest, dont on avait un peu retardé la récolte en raison du marché (surabondance consécutive aux chaleurs), ont dû être finalement abandonnés, leur qualité s’étant rapidement détériorée (apparition de la brûlure de la pointe).     INSECTES   En Montérégie-Ouest, les punaises sont actives dans la laitue. On rapporte moins d’adultes parmi Lire la suite
Infolettre Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP)

M'abonner au RAP

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.