Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Mot du pilote

Le Réseau d'avertissements phytosanitaires (RAP) a pour mission d'informer les producteurs et autres intervenants de l'agroalimentaire québécois sur :

  • La présence et l'évolution des ennemis des cultures dans leur région.
  • Les stratégies d'intervention les plus appropriées dans un contexte de gestion intégrée des cultures et de développement durable.
Le site Agri-Réseau du RAP regroupe l’ensemble des communiqués émis par le réseau depuis 2004. Vous pouvez rechercher parmi ces informations par groupe de culture et en utilisant le moteur de recherche.
Recevez gratuitement par courriel les communiqués du RAP en vous abonnant :

M'abonner au RAP

Liens rapides

Les choix du pilote

Nouveau

20 août 2019
Principaux insecticides et fongicides homologués en 2019, dans l’oignon et l’oignon vert.

Mise à jour

16 août 2019
Le dépistage des mauvaises herbes et le désherbage de fin de saison
Grandes cultures, Avertissement No 14, 16 août 2019

Nouveau

16 août 2019
VER-GRIS OCCIDENTAL DES HARICOTS : captures de papillons en augmentation, mais peu de masses d’œufs. CRYSOMÈLES DES RACINES DU MAÏS : quelques cas rapportés. PUCERON DU SOYA : une année avec des populations exceptionnellement faibles. DÉFOLIATEURS toujours dans le soya. MALHERBOLOGIE: le désherbage de fin de saison.   VER-GRIS OCCIDENTAL DES HARICOTS : CAPTURES DE PAPILLONS EN AUGMENTATION, MAIS PEU DE MASSES D’ŒUFS Les captures de papillons du ver-gris occidental des haricots (VGOH) ont continué à augmenter à travers la province (à l’exception de l’Abitibi-Témiscamingue et de la Gaspésie). Parmi les 122 pièges à phéromones relevés cette semaine, 40 d’entre eux contenaient plus de 100 papillons. Le RAP Grandes cultures tient d’ailleurs à remercier tous les collaborateurs du MAPAQ, des clubs-conseils et de l’industrie qui participent à ce réseau et fournissent des données chaque semaine. Cliquez ici pour voir les résultats détaillés. Encore une fois cette semaine, les captures les plus abondantes ont été réalisées dans un piège à Shawville (Outaouais), avec 867 papillons capturés. Les autres pièges avec des captures supérieures ou égales à 500 papillons sont situés à Ste-Geneviève-de-Berthier (Lanaudière), St-Nazaire-d’Acton (Montérégie-Est) et Saint-Anicet (Montérégie-Ouest). Les captures de papillons (mâles) dans les pièges peuvent servir d’indicateurs des populations présentes dans une région, mais cela ne signifie pas que les femelles vont pondre dans le champ où le piège est situé. Par ailleurs, uniquement quelques masses d’œufs et quelques jeunes larves ont été rapportées dans des champs situés en Chaudière-Appalaches, en Estrie et en Outaouais. Quelques cas ont été rapportés aussi dans le Réseau Maïs sucré (Capitale-Nationale, Mauricie et Montérégie). Notez également que les œufs et larves de VGOH peuvent être la proie de plusieurs ennemis naturels (coccinelles, punaises prédatrices) et que les œufs de VGOH pourraient être confondus avec des œufs Lire la suite
Maïs sucré, Avertissement No 11, 16 août 2019

Nouveau

16 août 2019
Autres ennemis (légionnaire d'automne, altise, chrysomèle des racines du maïs, puceron, rouille) : quelques observations; surveillez les champs à risque. PYRALE UNIVOLTINE   Les captures de papillons de la pyrale univoltine ont été nulles au cours de la dernière semaine. Du dépistage a été réalisé dans les régions suivantes : Bas-Saint-Laurent, Basses-Laurentides, Capitale-Nationale, Centre-du-Québec, Chaudière-Appalaches, Mauricie et Montérégie. Des larves et/ou des dommages en très faibles proportions ont été observés dans certains champs de ces régions. Dans les régions qui ne reçoivent pas de traitements contre la pyrale bivoltine, continuez à visiter vos champs à risque pour déceler la présence de jeunes larves de la pyrale ou de criblures et intervenez au besoin. À cette période de l’été, un traitement contre la pyrale assure la protection des champs qui seront récoltés à l’intérieur d’une période d’environ 2 semaines après la pulvérisation. Les larves de pyrale du maïs terminent leur développement à l’intérieur des tiges de maïs. Il est donc fortement recommandé de déchiqueter et d’enfouir les résidus de maïs sucré rapidement après la récolte. Cela diminue considérablement le nombre de larves qui réussira à survivre. Pour plus de détails sur la pyrale du maïs dans le maïs sucré, consultez la fiche technique sur ce sujet en cliquant ici.  GÉNÉRATION)   Au cours de la dernière semaine, les captures de papillons de la 2e génération de la pyrale bivoltine se sont poursuivies avec 1 à quelques papillons capturés sur 2 sites en Montérégie-Est et sur un site en Mauricie. Du dépistage a été réalisé dans les Basses-Laurentides et la Montérégie. Des masses d’œufs, des jeunes larves et/ou des dommages ont été observés à de faibles niveaux dans certains de ces champs. Pour l’instant, aucune première capture de la 2e génération de la pyrale bivoltine n’a été réalisée dans les régions de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches. Lire la suite

Nouveau

16 août 2019
Conditions climatiques : températures de saison, quelques nuits fraîches et précipitations dispersées. Développement de la culture : reprise végétative par endroits; remplissage des tubercules plutôt ralenti. Insectes : doryphore sous contrôle; altises plus actives; cicadelle de la pomme de terre à surveiller. Maladies: aucun cas de mildiou; brûlure hâtive, dartrose et flétrissement verticillien en hausse. Lire la suite

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.