Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Mot du pilote

Le Réseau d'avertissements phytosanitaires (RAP) a pour mission d'informer les producteurs et autres intervenants de l'agroalimentaire québécois sur :

  • La présence et l'évolution des ennemis des cultures dans leur région.
  • Les stratégies d'intervention les plus appropriées dans un contexte de gestion intégrée des cultures et de développement durable.
Le site Agri-Réseau du RAP regroupe l’ensemble des communiqués émis par le réseau depuis 2004. Vous pouvez rechercher parmi ces informations par groupe de culture et en utilisant le moteur de recherche.
Recevez gratuitement par courriel les communiqués du RAP en vous abonnant :

M'abonner au RAP

Liens rapides

Les choix du pilote

Grandes cultures, Alerte No 2, 23 septembre 2019

Nouveau

23 septembre 2019
AMARANTE TUBERCULÉE : DEUX NOUVEAUX FOYERS (CENTRE-DU-QUÉBEC ET MONTÉRÉGIE) Un foyer d’amarante tuberculée, une mauvaise herbe hautement problématique (voir la figure 1), a été découvert dans un champ de soya du Centre-du-Québec. Il s’agit de la première mention de cette mauvaise herbe à l’extérieur de la Montérégie. De plus, un autre site a été découvert en Montérégie. Le bilan est donc à deux sites découverts depuis [1]. Des tests de détection moléculaire de la résistance sont en cours au Laboratoire d’expertise et de diagnostic en phytoprotection (LEDP) du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ)[2] afin de déterminer à quels groupes d’herbicides ces populations pourraient être résistantes. Il s’agit présentement du meilleur moment de l’année pour dépister l’amarante tuberculée. Certains plants peuvent faire plus de deux mètres de hauteur, ils sont donc facilement repérables. L’absence de poils sur la tige renforce l’hypothèse d’être en présence de l’amarante tuberculée ou de l’amarante de Palmer, une autre amarante problématique. Des feuilles de forme lancéolée sont plus spécifiques à l’amarante tuberculée. Si vous croyez être en présence de plants d’amarante tuberculée ou de Palmer, veuillez envoyer un échantillon de la mauvaise herbe au LEDP pour une identification moléculaire gratuite. Ce test est rapide, le résultat est obtenu dans un délai de quelques jours et la confidentialité est assurée. Le lien pour le formulaire de demande d’analyse est disponible ici. Si le test est positif, contacter votre conseiller en phytoprotection afin de prendre les mesures nécessaires pour éradiquer ces plants. Soyez sans crainte : l’amarante tuberculée n’étant régie par aucune législation, aucune mesure restrictive ne sera imposée. Depuis le début de la saison 2019, un projet financé par le MAPAQ a été mis sur pied en support aux producteurs touchés par l’amarante tuberculée en Montérégie. L’objectif du projet est d’offrir un encadrement Lire la suite
Crucifères, Avertissement No 19, 20 septembre 2019

Nouveau

20 septembre 2019
Bien que la saison tire à sa fin, la protection contre les ennemis des cultures se poursuit. L'activité des pucerons et des chenilles est à surveiller et le piégeage de la cécidomyie du chou-fleur est conseillé jusqu'à la récolte. Quant aux maladies, leur développement demeure plutôt stable. Étant donné que les récoltes vont bon train, nous vous rappelons qu’il est important d’enfouir et de déchiqueter les résidus de cultures dès la fin des récoltes. En détruisant vos crucifères, vous réduisez considérablement le nombre de sites de ponte potentiels pour la cécidomyie du chou-fleur. La destruction des résidus de cultures permet aussi d'empêcher les ravageurs et les maladies de se développer et/ou de compléter leur cycle, ce qui constitue une stratégie efficace pour limiter leur nuisance sur les crucifères présentes, mais aussi sur celles qui seront cultivées dans les années à venir. INSECTES RAVAGEURS   Le contrôle des populations de cécidomyie du chou-fleur se poursuit, là où il y a présence du ravageur dans les pièges à phéromone. La plupart des produits phytosanitaires utilisés contre ce ravageur permettent aussi de contrôler les chenilles défoliatrices qui sont toujours actives près du coeur des plants. Quant aux pucerons, qui exercent une pression particulièrement importante depuis le mois d'août, des interventions phytosanitaires sont en cours afin de prévenir et/ou de limiter les dégâts.   MALADIES ET DÉSORDRES   Tout comme dans l'avertissement de la semaine dernière, les maladies, bien que présentes au champ, ne semblent pas progresser. On ne rapporte principalement que de vieux dommages sur les plants.    Cet avertissement devrait être le dernier communiqué régulier de la saison 2019. Cependant, nous continuons à faire des observations au champ et, si un problème particulier survenait, un avertissement serait émis rapidement. Nous tenons à remercier tous les collaborateurs du RAP Crucifères qui, chaque semaine, Lire la suite

Nouveau

19 septembre 2019
Résumé climatique, risques associés et état des cultures; attention au gel. Insectes : thrips dans l’oignon vert. Maladies : interventions contre le mildiou dans l’oignon vert; brûlure stemphylienne et tache pourpre à surveiller dans le poireau. Dernier avertissement et remerciements aux collaborateurs.

Nouveau

19 septembre 2019
Résumé climatique, risques associés et état des cultures. Insectes : vol de la mouche de la carotte en cours; peu d’insectes présents en général. Maladies : maladies foliaires plutôt stables dans la carotte; premier cas de septoriose et légère augmentation de cercosporose dans le céleri; pourriture sclérotique et fusariose dans le céleri-rave. Désordres : branches brunes. Dernier avertissement et remerciements aux collaborateurs. Lire la suite

Nouveau

19 septembre 2019
Les moisissures de l'épi du maïs grain

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.