Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
294 documents correspondants à votre recherche et/ou filtre(s) sélectionné(s)
Cucurbitacées, Avertissement No 15, 2 septembre 2020
02 septembre 2020
Le blanc est très présent dans l’ensemble des cucurbitacées. Dans le concombre, la pression du mildiou est élevée un peu partout au Québec. Le mildiou est signalé dans le cantaloup en Montérégie. Comment savoir quand la courge poivrée est prête. Les conditions d’entreposage optimales. Remerciements aux nombreux collaborateurs.   SITUATION GÉNÉRALE Pour la période du 26 août au 1er septembre, les températures ont été plus fraîches et les précipitations abondantes le samedi 29 août, nous rappelant que l’automne est déjà à nos portes. La fraîcheur est venue ralentir la fréquence des récoltes dans le concombre et le zucchini. Ces conditions ont également été très favorables au développement du mildiou qui est dépisté un peu partout au Québec dans les champs de concombre. D'autre part, le blanc est maintenant très présent dans toutes les cucurbitacées et est d’autant plus fort lorsqu’on s’approche de la récolte. Des maladies sur fruits nous ont été rapportées, mais jusqu’à présent, la situation ne semble pas très différente de celle des années antérieures.   Le sommaire agrométéorologique, en hyperlien, vous présente le tableau des précipitations et des degrés-jours cumulés pour chacune des régions.     POURSUITE DES TRAITEMENTS CONTRE LE MILDIOU DU CONCOMBRE   Pour ceux qui souhaitent récolter leurs champs de concombre ou de cantaloup pour encore plus d’une semaine, nous vous recommandons la poursuite des traitements phytosanitaires. Consultez  l’avertissement Nº 14 du 26 août 2020 pour les stratégies de lutte contre la maladie ainsi que les traitements recommandés.    Lésions de mildiou (Pseudoperonospora cubensis) de forme irrégulière, d'abord jaunâtres, puis nécrotiques au fur et à mesure que l'infection se développe, à la face supérieure des feuilles de cantaloup Isabelle Couture, agr. (MAPAQ)    FENTES DE CROISSANCE  On rapporte la présence de fentes de croissance dans Lire la suite
Cucurbitacées, Avertissement No 14, 26 août 2020
26 août 2020
Le mildiou est bien présent dans les champs de concombre des principales régions productrices du Québec. Surveillez la présence de mildiou dans les jeunes champs de cantaloup. Sénescence naturelle du feuillage dans les courges d’hiver. Dégâts du perceur de la courge dans des plants de courgette et de citrouille.     ÉTAT DES CULTURES   Les températures ont été dans les normales saisonnières pour la période du 19 au 25 août. Selon les régions, la quantité de pluie tombée vendredi, dimanche, lundi et mardi a été de faible à abondante. La rosée est bien présente, le matin et le soir, sur les végétaux.   Dans les sols légers bien égouttés, les cucurbitacées se développent bien. On rapporte cependant quelques foyers de maladies sur fruits maintenant qu’ils sont moins protégés par le feuillage vieillissant.   La récolte se poursuit dans les courges d’hiver et les petites citrouilles. Les plus jeunes champs de concombre doivent être protégés contre le mildiou, partout, dans toutes les régions productrices, car la pression de la maladie est encore élevée.   Le sommaire agrométéorologique cucurbitacées vous présente le tableau des précipitations et des degrés-jours cumulés pour chacune des régions.   RECOMMANDATION DE TRAITEMENT CONTRE LE MILDIOU DU CONCOMBRE   Plusieurs champs de concombre en production conventionnelle et en production biologique ont maintenant des foyers de mildiou dans les régions de Québec, Chaudière-Appalaches, Estrie, Montérégie et Lanaudière.   Pour les champs de concombre de transformation et de concombre frais où vous prévoyez encore récolter pour plus d'une semaine, nous vous conseillons fortement de poursuivre les pulvérisations de fongicides avec des produits spécifiques contre le mildiou. Les nouveaux champs de concombre devront impérativement être protégés également contre le mildiou, car la maladie peut Lire la suite
Cucurbitacées, Avertissement No 13, 20 août 2020
20 août 2020
Plusieurs champs de concombre en production conventionnelle ou biologique ont maintenant des foyers de mildiou, dans les régions de Québec, Chaudière-Appalaches, Montérégie et Lanaudière. Sénescence naturelle du feuillage dans les champs de courges d’hiver les plus avancés. Foyers de gale sur fruits de courge spaghetti.     ÉTAT DES CULTURES   Bien qu’un peu moins chaudes que les semaines précédentes, des conditions estivales ont encore été présentes pour la période du 12 au 18 août. De la pluie en quantité variable est tombée lundi et mardi dans toutes les régions. La rosée est davantage présente, le matin et le soir, sur les végétaux.   Dans les sols légers bien égouttés, les cucurbitacées se développent bien. On rapporte cependant quelques foyers de maladies sur fruits maintenant qu’ils sont moins protégés par le feuillage qui vieillit.   La récolte se poursuit dans les courges d’hiver hâtives et les petites citrouilles. Les nouveaux champs de concombre devront impérativement être protégés contre le mildiou, partout, dans toutes les régions productrices, car la pression de la maladie est actuellement élevée.   Le sommaire agrométéorologique cucurbitacées vous présente le tableau des précipitations et des degrés-jours cumulés pour chacune des régions.   RECOMMANDATION DE TRAITEMENT CONTRE LE MILDIOU DU CONCOMBRE   Plusieurs champs de concombre en production conventionnelle et en production biologique ont maintenant des foyers de mildiou dans les régions de Québec, Chaudière-Appalaches, Montérégie et Lanaudière.   Pour les champs de concombre de transformation et de concombre frais où vous prévoyez encore récolter pour plus d'une semaine, nous vous conseillons fortement de poursuivre les pulvérisations de fongicides avec des produits spécifiques contre le mildiou. Les nouveaux champs de concombre devront impérativement être protégés également Lire la suite
Cucurbitacées, Avertissement No 12, 12 août 2020
12 août 2020
Nombreux nouveaux cas de Phytophthora capsici dans les fruits de cucurbitacées à la suite des pluies abondantes des 4 et 5 août derniers laissées par le passage de la tempête tropicale Isaias. Nouveaux foyers de mildiou du concombre dans la région de Québec. Présence modérée et contrôlée du mildiou sur la rive nord de Montréal.   ÉTAT DES CULTURES   De la chaleur accablante, de l’humidité et des précipitations variables ont été au menu pour la période s’échelonnant du 5 au 11 août. Dans les sols légers bien égouttés, les cucurbitacées se développent bien. Par contre, les précipitations abondantes laissées par le passage de la tempête tropicale Isaias ont favorisé le développement du pathogène Phytophthora capsici, champignon de sol redoutable, responsable du dépérissement de plants et de la pourriture de fruits. La récolte débute timidement dans quelques champs de courge d’hiver hâtifs. Les récoltes sont terminées pour les premiers champs de melon d’eau et de melon brodé en Montérégie et dans les régions de Montréal-Laval-Lanaudière. Le sommaire agrométéorologique cucurbitacées vous présente le tableau des précipitations et des degrés-jours cumulés pour chacune des régions.   LE BLANC ET LES MALADIES FOLIAIRES   Le blanc est en augmentation dans les cucurbitacées cette semaine. Pour connaître la stratégie de traitement contre le blanc, consultez l’avertissement N° 9 du 22 juillet dernier. Pour ce qui est des autres maladies fongiques, la tache alternarienne est davantage présente dans le concombre et la tache septorienne a augmenté significativement, dans la citrouille et la courge Butternut, dans les régions de Québec, Montérégie et Lanaudière. La tache angulaire est plutôt stable dans le feuillage des cucurbitacées, mais on note une augmentation des lésions sur les fruits de courge spaghetti, en Montérégie et dans Lanaudière. La présence de foyers d’anthracnose sur feuilles de melon brodé Lire la suite
Cucurbitacées, Avertissement No 11, 5 août 2020
05 août 2020
Le blanc est en légère augmentation. On rapporte de la tache angulaire sur fruits de courge d’hiver. Présence de petits foyers d’anthracnose sur les feuilles de concombre. Les traitements contre le mildiou du concombre se poursuivent. De nouveaux cas de pourriture des fruits causée par Phytophthora capsici sont rapportés.   ÉTAT DES CULTURES   De la chaleur et surtout beaucoup de pluie ont marqué la deuxième moitié de la période s’échelonnant du 29 juillet au 4 août. Dans les sols légers bien égouttés, les cucurbitacées se développent bien. Par contre, comme lors de la période précédente, les pluies abondantes et la chaleur sont propices à Phytophthora capsici, un champignon de sol redoutable, responsable du dépérissement de plants et de la pourriture de fruits. Le sommaire agrométéorologique cucurbitacées vous présente le tableau des précipitations et des degrés-jours cumulés pour chacune des régions.   LE BLANC ET LES MALADIES FOLIAIRES   Le blanc est en augmentation dans les zucchinis et, dans une moindre mesure, dans les autres cucurbitacées non tolérantes ou non résistantes à la maladie. Pour connaître la stratégie de traitement contre le blanc, consultez l’avertissement N° 9 du 22 juillet dernier. Pour ce qui est des autres maladies fongiques, telles que la tache alternarienne et la tache septorienne, elles ont légèrement augmenté, respectivement, dans le concombre et dans la citrouille, cette semaine. La tache angulaire est plus présente dans le feuillage des cucurbitacées.   POURRITURE BACTÉRIENNE SUR FRUITS DE COURGE SPAGHETTI Des taches bactériennes causées par Pseudomonas syringae sont observées, en Montérégie et dans Lanaudière, sur les courges spaghetti. Ces lésions semblent fermes sur le fruit, mais lorsqu’on le coupe, on constate que la pourriture s’étend dans la chair du fruit et peut atteindre la cavité renfermant les graines. Faites attention à ces lésions : bien Lire la suite
Cucurbitacées, Alerte No 1, 30 juillet 2020
30 juillet 2020
Premier cas de mildiou du concombre signalé aujourd’hui, le 30 juillet 2020, dans un champ de concombres de la rive nord de Montréal. Dans les champs de concombres de transformation, de concombres frais du sud du Québec, faites une pulvérisation de fongicide antimildiou si le dernier traitement remonte à plus de 7 jours.   RECOMMANDATION DE TRAITEMENT CONTRE LE MILDIOU DU CONCOMBRE   Un premier cas de mildiou du concombre (Pseudoperonospora cubensis) a été signalé aujourd'hui, le 30 juillet 2020, dans un champ de concombres de la rive nord de Montréal.  Puisque cette maladie peut être très destructrice dans les champs de concombres laissés sans protection, nous vous recommandons de faire une pulvérisation préventive de fongicide antimildiou si votre dernier traitement remonte à plus de 7 jours, et ce, dans les champs de concombres de transformation, de concombres frais du sud du Québec et dans les autres champs qui ont des antécédents de mildiou.    Fongicides homologués et recommandés pour lutter contre le mildiou du concombre* Fongicide matière active et NOM COMMERCIAL Groupe de résistance Taux d'application Délai d'attente avant la récolte (jour) Nombre maximal de traitements Note Fongicides à utiliser maintenant puisque la maladie est présente au Québec et que le risque d'infection est grand. Mandipropamide + Oxathiapiproline ORONDIS ULTRA 40 + 49 400-600 ml/ha (162-243 ml/acre) 0 4 Appliquer dans au moins 100 L d’eau/ha. Cyazofamide TORRENT 400SC 21 150-200 ml/ha (61-81 ml/acre) + SNI ou surfactant organosilicié (150 ml/ha ou 61 ml/acre) 1 6 Appliquer dans 200 à 600 L d’eau/ha. Amétoctradine + diméthomorphe ZAMPRO 40 + 45 0,8-1,0 L/ha (0,3-0,4 L/acre) 1 3 Appliquer dans au moins 200 L d’eau/ha. L’ajout d’un adjuvant de dispersion/pénétration est recommandé. * Seuls les fongicides ayant fait l’objet d’essais au Michigan et en Ontario et qui ont démontré une très bonne efficacité Lire la suite
Cucurbitacées, Avertissement No 10, 29 juillet 2020
29 juillet 2020
Le blanc est en légère augmentation alors que la pression des autres maladies foliaires est faible. De nouveaux cas de pourriture des fruits causée par le Phytophthora capsici sont rapportés. On observe un peu de plants virosés. On rapporte des dommages du perceur de la courge. Altises et acariens sont à surveiller. ÉTAT DES CULTURES   Le temps chaud et humide était encore au rendez-vous pour la période du 22 au 28 juillet. Des précipitations ont été enregistrées à plusieurs endroits, en quantités variables, les 23, 26, 27 et 28 juillet. Les cucurbitacées se développent généralement bien, vu la chaleur et l’humidité des derniers jours. Par contre, ces conditions sont également très propices au Phythophthora capsici, un champignon de sol redoutable, responsable du dépérissement de plants et de la pourriture de fruits. Les récoltes de melons brodés et de melons d’eau ont débuté. Du côté des courges d’hiver et des citrouilles, un grand nombre de champs sont au stade grossissement du fruit. Le sommaire agrométéorologique cucurbitacées vous présente le tableau des précipitations et des degrés-jours cumulés pour chacune des régions.   LE BLANC ET LES MALADIES FOLAIRES   Le blanc est en augmentation partout dans les  zucchinis, et dans une moindre mesure, dans les autres cucurbitacées non tolérantes ou non résistantes à la maladie. Pour connaître la stratégie de traitement contre le blanc, consultez l’avertissement N° 9 du 22 juillet dernier. Pour ce qui est des autres maladies fongiques, telles que la tache alternarienne et la tache septorienne, elles ont peu évolué cette semaine. La pression de la tache angulaire est généralement assez faible également.   AUGMENTATION DES CAS DE POURRITURE DES FRUITS CAUSÉE PAR PHYTOPHTHORA CAPSICI On rapporte le dépérissement de plants et la pourriture de fruits dans la courge, le melon et le concombre, dans Lanaudière et en Montérégie. Lire la suite
Cucurbitacées, Avertissement No 9, 22 juillet 2020
22 juillet 2020
Le blanc est en progression dans plusieurs cultures, alors que les autres maladies foliaires sont plutôt stables cette semaine. Présence de pourritures de fruits causées par Phytophthora capsici dans le concombre, la courge et le melon. Pas encore de mildiou dans le concombre, au Québec, mais la vigilance s’impose.   ÉTAT DES CULTURES Du temps très chaud et humide a encore prévalu pour la période du 15 au 21 juillet, sauf les deux derniers jours dont la météo était davantage dans les normales de saison. Du côté des précipitations, des orages et des averses sont tombés un peu partout vendredi et dimanche, les 17 et 19 juillet, avec des quantités d’eau très variables d’un secteur à l’autre. Les cucurbitacées se développent généralement bien avec la chaleur et l’humidité des derniers jours. La récolte de melons brodés a débuté.  Le sommaire agrométéorologique cucurbitacées vous présente le tableau des précipitations et des degrés-jours cumulés pour chacune des régions.   MALADIES FOLIAIRES   Depuis une semaine, la tache angulaire a peu progressé dans l’ensemble. Elle est présente dans le concombre, la courgette, la citrouille, la courge d'hiver, le melon d'eau et le cantaloup, mais son développement est faible. La tache septorienne a été dépistée, cette semaine, dans la courge d’hiver en Montérégie et est en augmentation dans la citrouille, dans la région de Québec. Elle est causée par le champignon Septoria cucurbitacearum. Ce dernier peut infecter les feuilles des cantaloups, des citrouilles, des courges d’été et d’hiver (butternut et poivrée). Les symptômes de la tache septorienne sont semblables chez toutes les cucurbitacées. Les taches foliaires sont circulaires, de couleur brune à blanche et mesurent entre 1 et 6 mm de diamètre. À l’intérieur des vieilles taches, on peut voir de petits points noirs qui sont en fait des fructifications fongiques qu’on appelle pycnides. Lire la suite
Cucurbitacées, Avertissement No 8, 15 juillet 2020
15 juillet 2020
Des pourritures de fruits causées par Phytophthora capsici sont rapportées dans le concombre et la courge en Montérégie. Le blanc et les autres maladies foliaires ont peu progressé cette semaine. Recommandations de traitement contre le mildiou du concombre pour les secteurs les plus à risque. Les acariens sont à surveiller.   ÉTAT DES CULTURES Des températures dans l’ensemble très chaudes et humides ont prévalu pour la période du 8 au 14 juillet, sauf pour les deux derniers jours au cours desquels elles étaient davantage dans les normales de saison. Du côté des précipitations, des orages et des averses sont tombés un peu partout dans la dernière moitié de la période, mais les quantités d’eau reçues ont été très variables. Certains secteurs auraient pris plus d’eau alors que d’autres en ont eu trop d’un coup! Les cucurbitacées se développent généralement bien, mais on rapporte des pourritures de fruits dans le concombre et les courges, et encore des cas de mauvaises pollinisations principalement dans la courgette et le concombre. Le sommaire agrométéorologique pour les cucurbitacées vous présente le tableau des précipitations et des degrés-jours cumulés pour chacune des régions.   MALADIES FOLIAIRES On rapporte la présence modérée de la tache angulaire cette semaine dans presque toutes les régions, dans le concombre, la courgette, la citrouille, les courges d’hiver et le melon. La tache septorienne rapportée la semaine dernière dans la citrouille, en Chaudière-Appalaches et dans la région de Québec, est stable. Quelques foyers avec une faible présence de la tache alternarienne sont rapportés dans le melon et le concombre en Montérégie et dans la région de Québec.   Tache alternarienne sur feuille de melon brodé Isabelle Couture, agr. (MAPAQ) Le blanc est encore peu présent dans l'ensemble des cucurbitacées, sauf dans quelques champs de courgette et de concombre.  Consulter l'avertissement Nº 7 du 8 juillet Lire la suite
13 juillet 2020
Mildiou des cucurbitacées
1 à 10 sur 294
Infolettre Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP)

M'abonner au RAP

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.