Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
261 documents correspondants à votre recherche et/ou filtre(s) sélectionné(s)
Vigne, Avertissement No 15, 2 septembre 2020
02 septembre 2020
La grêle et le mildiou à surveiller. Agri-RÉCUP. Les analyses de sol et foliaires. Les gels automnaux hâtifs. Remerciements.     DÉVELOPPEMENT PHÉNOLOGIQUE Consultez le tableau comparatif pour visualiser les différences annuelles et préparez-vous à faire l'évaluation de la maturité de vos raisins.       MALADIES Mildiou A, B…? Les pluies des derniers jours ont favorisé l’apparition de taches de mildiou sur les jeunes feuilles à l’extrémité des rameaux. Des travaux récents de la chercheuse Odile Carisse (Agriculture et Agroalimentaire Canada) ont permis d’identifier qu’il y avait différentes sous-espèces de ce champignon ravageur (plasmopara viticola) qui pouvaient affecter les vignes. Le mildiou A (P. viticola sp. Riparia), qui est présent dans nos vignobles tôt en saison, affecte particulièrement les cépages hybrides, tandis que le mildiou B (P. viticola sp. aestivalis) arrive plus tard en saison et affecte plus particulièrement les vitis viniferas et, dans une moindre mesure, les cépages hybrides. Les grappes étant peu sensibles à partir de la véraison, les dommages à la récolte dus au mildiou sont moindres. Toutefois, le mildiou B est très agressif et peut gravement affecter le jeune feuillage, ce qui aura pour effet de réduire la photosynthèse, l’accumulation de sucre et la mise en réserve. Il est donc important d’intervenir lorsque les attaques sont importantes. Dans certains cas, un écimage réalisé lors d’une journée chaude est suffisant pour éliminer le mildiou qui séchera rapidement au sol. La docteure Odile Carisse et l’agronome Gaëlle Dubé ont présenté une conférence sur ce sujet le printemps dernier dans le cadre de la série de Webinaires vigne et vin du CRAAQ. Le texte de cette conférence devrait être disponible prochainement sur le site Web Agri-Réseau Vigne et vin.   PESTICIDES   À l’approche de la récolte, les traitements phytosanitaires doivent être réduits au minimum. Certains produits peuvent avoir des conséquences Lire la suite
 Vigne, Avertissement No 14, 5 août 2020
05 août 2020
Canicule : intervenir ou pas? Conditions propices à la phytotoxicité, les coups de soleil et la grêle. Blanc, mildiou et moisissure grise à surveiller. Drosophile à ailes tachetées : il y a peu de risques, mais la vigilance est de mise. Serez-vous prêt avant les oiseaux? Mauvaises herbes : belles conditions pour leur croissance.   Il n’y aura pas d’avertissement ces deux ou trois prochaines semaines. De plus, la mise à jour des tableaux des stades phénologiques, des degrés-jours et des comparatifs annuels se poursuivra, mais moins fréquemment. Gardez l’œil ouvert et n’hésitez pas à consulter votre conseiller si des symptômes (maladies, insectes) apparaissent dans vos vignobles.   DÉVELOPPEMENT PHÉNOLOGIQUE La majorité des régions se rapprochent et dépassent les accumulations de degrés-jours des cinq dernières années. Certains secteurs ont même dépassé les accumulations de 2018! Consultez le tableau comparatif pour visualiser les différences annuelles. Durant le mois d’août, le développement phénologique des vignes ralentit. En effet, davantage de degrés-jours sont nécessaires pour passer d’un stade à un autre. L'ensemble des cépages observés pour le RAP Vigne ont atteint le stade « début véraison » (EL35). Le changement de couleur atteint 25 à 50 % dans les cépages Marquette et Frontenac rouge, dans les secteurs les plus chauds de la Montérégie. Préparez-vous à faire l'évaluation de la maturité de vos raisins.     CANICULE   La prudence est de mise lorsqu’on applique des traitements phytosanitaires en temps de canicule. Nous vous recommandons fortement de consulter les étiquettes des produits qui seront utilisés afin de détecter si des incompatibilités y sont mentionnées : température et humidité élevées, mélanges en cuve de plusieurs produits (cocktail), utilisation d'organismes vivants (levures, bactéries), etc. Dans le doute, des essais peuvent être faits sur des miniparcelles avant d'appliquer Lire la suite
Vigne, Avertissement No 13, 23 juillet 2020
22 juillet 2020
Eau, chaleur et humidité : excellentes conditions pour la croissance foliaire de la vigne et des mauvaises herbes. Maladies : maintenez une bonne aération des plants. Insectes : attention à vos prédateurs! Que faire en cas de grêle. Aide financière disponible avant la récolte.   À partir de cette semaine, l’avertissement du réseau Vigne ne sera pas produit toutes les semaines, mais la surveillance continuera dans les vignobles. Les tableaux des degrés-jours et des comparatifs annuels seront mis à jour, mais de façon moins fréquente. Gardez l’œil ouvert et n’hésitez pas à consulter votre conseiller si des symptômes (maladies, insectes et carences) apparaissent dans vos vignobles.   DÉVELOPPEMENT PHÉNOLOGIQUE   Pour l'ensemble des sites et des cépages observés par le RAP (Frontenac Rouge, Vidal, Vandal-Cliche et Marquette), tous ont atteint le stade fermeture de la grappe (EL33). Au cours des prochaines semaines, les raisins continueront à prendre de la maturité, mais les changements nécessiteront plus de temps pour être visibles. Depuis la semaine dernière, nous avons l'impression que les vignes font du « sur place », et elles continueront à en faire quelque temps. Pour un suivi de l'accumulation annuelle des degrés-jours, consultez le document Comparatifs annuels disponible sur le site Vigne et Vin.     MALADIES   Les principales maladies de la vigne peuvent, actuellement, être présentes à différentes intensités dans les vignobles : anthracnose, blanc, excoriose, mildiou, pourriture noire, pourriture grise (première mention en Montérégie-Est) et rougeot. La protection est de mise : ouvrez l'œil pour détecter les premiers symptômes lors de votre dépistage. Pour plus d'information, veuillez relire l'avertissement Nº 8 du 17 juin 2020 et l'avertissement Nº 11 du 9 juillet 2020. Peu importe la maladie contre laquelle vous souhaitez intervenir, si des symptômes sont présents dans Lire la suite
Vigne, Avertissement No 12, 16 juillet 2020
16 juillet 2020
Maladies : infection possible de blanc dans toutes les régions. Insectes : tordeuse de la vigne à surveiller dans les grappes compactes. Phytotoxicité et coups de soleil. Que faire en cas de grêle.   DÉVELOPPEMENT PHÉNOLOGIQUE   Pour la majorité des sites, les stades varient entre baie de la taille d'un pois 7-10 mm (EL31) et fermeture de la grappe (EL33).  Au cours des prochaines semaines, les raisins continueront à prendre de la maturité, mais les changements demanderont plus de temps pour être perceptibles visuellement. Nous aurons l'impression que les vignes font du « sur place » pendant quelque temps encore. Pour un suivi de l'accumulation annuelle des degrés-jours, consultez le document suivis annuels disponible sur le site Vigne et Vin.     MALADIES   Toutes les maladies peuvent maintenant être présentes à différents niveaux dans les vignobles. La protection est de mise : ouvrez l'œil pour détecter les premiers symptômes lors de votre dépistage. Pour un rappel des conditions propices au développement des différentes maladies, les éléments à surveiller pour les dépister et la sensibilité des cépages aux maladies, relisez la section « Maladies » de l'avertissement Nº 8 du 17 juin 2020. Peu importe la maladie contre laquelle vous souhaitez intervenir, si des symptômes sont présents dans votre vignoble, utilisez de préférence des produits protecteurs afin de diminuer le risque que les pathogènes s’adaptent et développent de la résistance. Voici les observations des collaborateurs du réseau, dans les différentes régions, au cours des 7 derniers jours : Anthracnose  : Laurentides, Mauricie, Montérégie-Est, Montérégie-Ouest Blanc : Laurentides, Montérégie-Est et Montérégie-Ouest Excoriose : Estrie, Laurentides, Montérégie-Est, Montérégie-Ouest Mildiou : Capitale-Nationale, Estrie, Laurentides, Montérégie-Est, Montérégie-Ouest, Outaouais Pourriture noire : Centre-du-Québec, Estrie, Mauricie, Lire la suite
Vigne, Avertissement No 11, 9 juillet 2020
09 juillet 2020
Météo : pluie, chaleur et humidité au programme; soyez prêt à intervenir. Maladies : conditions favorables pour toutes les maladies, le dépistage est important. Insectes : présence de scarabées japonais parasités, nouvelle homologation contre la tordeuse. Mauvaises herbes : croissance abondante à prévoir.   DÉVELOPPEMENT PHÉNOLOGIQUE   Sur les sites les plus chauds de la Montérégie, quelques cépages au débourrement hâtif (Frontenac rouge, Maréchal Foch et Marquette) ont atteint le stade fermeture de la grappe (EL33). Pour les autres régions, les cépages les plus hâtifs sont majoritairement au stade baies de la taille d'un pois (7-10 mm) (EL31). Pour les cépages tardifs, le stade baies de la taille d'un plomb (4-6 mm) (EL29) est atteint sur les sites les plus chauds.     ACTIONS DE PRÉVENTION  Peu importe la maladie contre laquelle vous souhaitez intervenir, si des symptômes sont présents dans votre vignoble, utilisez de préférence des produits protecteurs afin de diminuer le risque que les pathogènes s’adaptent et développent de la résistance.   Avant d’intervenir à répétition contre différentes maladies ou différents insectes, vérifiez les problématiques pour lesquelles le produit utilisé est homologué et efficace. Plusieurs fongicides sont homologués pour plus d’une maladie. Consultez SAgE pesticides, les étiquettes ou votre conseiller en cas de doute. Pour la majorité des produits protecteurs, le lessivage survient après 20 à 25 mm de pluie, sauf dans le cas du cuivre et du soufre où il se produit généralement après environ 10 mm, ce qui peut arriver rapidement lors d’un orage violent.   MALADIES   Le temps incertain et orageux d'aujourd'hui et des prochains jours créera d’excellentes conditions (chaleur, humidité, mouillure, etc.) pour le développement des maladies. La protection est de mise; ouvrez l'œil pour détecter les premiers symptômes lors de votre dépistage, et ce, particulièrement Lire la suite
Vigne,  Avertissement No 10, 30 juin 2020
30 juin 2020
Météo : chaleur et humidité encore au programme. Maladies : le dépistage est important, première mention de blanc. Insectes : arrivée du scarabée japonais et de la tordeuse de la vigne. Mauvaises herbes : croissance abondante à prévoir.   DÉVELOPPEMENT PHÉNOLOGIQUE Sur les sites les plus chauds de la Montérégie, quelques cépages au débourrement hâtif (Frontenac rouge, Maréchal Foch et Marquette) ont atteint le stade baies de la taille d'un pois (7-10 mm) (EL31). Pour les autres régions, les cépages les plus hâtifs sont majoritairement au stade baies de la taille d'un plomb (4-6 mm) (EL29). Pour les cépages tardifs, les stades 80 % - fin floraison (EL25) et début nouaison (EL27) sont atteints sur les sites les plus chauds. Pour un aperçu de l’évolution régionale des degrés-jours, vous pouvez consulter le document disponible sur la page Vigne et vin du site Web Agri-Réseau. De plus, nous vous invitons à consulter le site Web Agrométéo Québec pour un visuel provincial de l'état du développement des cépages à débourrement hâtif et semi-tardif, ainsi que d'autres modèles bioclimatiques sur la vigne.     ACTIONS DE PRÉVENTION  Peu importe la maladie contre laquelle vous souhaitez intervenir, si des symptômes sont présents dans votre vignoble, utilisez de préférence des produits protecteurs afin de diminuer le risque que les pathogènes s’adaptent et développent de la résistance.   Avant d’intervenir à répétition contre différentes maladies ou différents insectes, vérifiez les problématiques pour lesquelles le produit utilisé est homologué et efficace. Plusieurs fongicides sont homologués pour plus d’une maladie. Consultez SAgE pesticides, les étiquettes ou votre conseiller en cas de doute. Pour la majorité des produits protecteurs, le lessivage survient après 20 à 25 mm de pluie, sauf dans le cas du cuivre et du soufre, où il se produit généralement, après environ 10 mm, ce qui peut arriver rapidement Lire la suite
Vigne, Avertissement No 9, 23 juin 2020
23 juin 2020
Météo : canicule et sécheresse : intervenir ou pas! Maladies : protection vraiment nécessaire?  Mauvaises herbes : belles conditions pour leur croissance...    NOUVEAUTÉ   Le bulletin d'information Spécial phytoprotection bio 2020 est maintenant disponible.   DÉVELOPPEMENT PHÉNOLOGIQUE Les cépages au débourrement hâtif (Frontenac rouge, Maréchal Foch et Marquette) sont au stade nouaison (EL27) et quelques baies de la taille d'un plomb (4-6 mm) (EL29) ont été vues sur les sites les plus chauds. Pour les cépages tardifs, le stade « 50 % floraison » (EL23) est atteint sur les sites les plus chauds. Pour un aperçu de l’évolution régionale des degrés-jours, vous pouvez consulter le document disponible sur la page Vigne et vin du site Web Agri-Réseau. De plus, nous vous invitons à consulter le site Web Agrométéo Québec pour un visuel provincial de l'état du développement des cépages à débourrement hâtif et semi-tardif, ainsi que d'autres modèles bioclimatiques sur la vigne.     CANICULE ET SÉCHERESSE   La prudence est de mise lorsqu’on applique des traitements phytosanitaires en temps de canicule. Nous vous recommandons fortement de consulter les étiquettes des produits qui seront utilisés afin de détecter si des incompatibilités y sont mentionnées : température et humidité élevées, mélanges en cuve de plusieurs produits (cocktail), utilisation d'organismes vivants (levures, bactéries), etc.  Dans le doute, des essais peuvent être faits sur des miniparcelles avant d'appliquer sur l'ensemble du vignoble. De même, certains herbicides et engrais granulaires requièrent de l'eau pour atteindre leur cible et être efficaces. En absence de pluie, privilégiez des méthodes alternatives : désherbage mécanique, fertilisation foliaire, etc. La vigne mature supporte plutôt bien des conditions sèches puisque ses racines très étendues peuvent aller puiser l’eau en profondeur. Cependant, Lire la suite
Vigne, Avertissement No 8, 17 juin 2020
17 juin 2020
Météo : encore du temps sec, mais attention à l'humidité! Maladies : vraiment besoin d'intervenir? Insectes : arrivée du scarabée du rosier. Mauvaises herbes : encore de belles conditions pour le désherbage mécanique.    En raison de la crise de la COVID-19, le Québec pourrait faire face à une perturbation de son approvisionnement d’équipements de protection individuelle (EPI) au cours de l’été 2020, laquelle perturbation pourrait mener à une pénurie. En toute circonstance, le respect des étiquettes des pesticides et le port d’EPI approprié sont obligatoires (article 36 du Code de gestion des pesticides). La meilleure protection contre l’exposition aux pesticides est de porter un équipement de protection individuelle. Si vous n’êtes pas en mesure de vous procurer un EPI : Ne pas appliquer de pesticides sans les EPI appropriés. Assurez-vous de porter les protections prescrites sur l’étiquette. Si possible, retardez les applications jusqu’à l’obtention des bons EPI. Utilisez des produits à moindre risque pour la santé (consultez SAgE pesticides) pour connaître les IRS des produits) ou pensez aux solutions de rechange. Utilisez, s’il y a lieu, des pesticides qui pourraient être appliqués avec des EPI actuellement disponibles ou réutilisables, comme des gants lavables et réutilisables. Advenant un manque dans l’approvisionnement des EPI, veuillez contacter votre fédération régionale de l’UPA pour les informer de la situation. Des démarches sont en cours pour assurer la disponibilité des équipements.     NOUVEAUTÉ   Fiches techniques pour l'identification et la gestion des maladies du bois de la vigne  Une série de fiches est nouvellement disponible gratuitement sous forme d'un document numérique. Chaque fiche technique présente une description des symptômes, les différentes formes d'expression, les moyens de lutte actuellement disponibles et les pratiques de gestion pour contrer une maladie spécifique du bois de la vigne. Ces fiches techniques Lire la suite
Vigne, Avertissement No 7, 11 juin 2020
11 juin 2020
Météo : pluie au programme. Maladies : prévention avant la floraison (ou le calme avant la tempête). Insectes présents et à venir. Mauvaises herbes : nouvelle homologation bio.    DÉVELOPPEMENT PHÉNOLOGIQUE Les cépages au débourrement hâtif (Frontenac rouge, Maréchal Foch et Marquette) sont au stade boutons floraux séparés (EL17) sur les sites les plus chauds du Centre-du-Québec, de la Mauricie et de la Montérégie.  Pour un aperçu de l’évolution régionale des degrés-jours, vous pouvez consulter le document disponible sur la page Vigne et vin du site Web Agri-Réseau. De plus, nous vous invitons à consulter le site Web Agrométéo Québec pour un visuel provincial de l'état du développement des cépages à débourrement hâtif et semi-tardif, ainsi que d'autres modèles bioclimatiques sur la vigne.    MALADIES   La pression des maladies dans les vignobles est faible pour l'instant. Au cours de la dernière semaine, les collaborateurs du réseau ont observé les maladies suivantes : Anthracnose  : Estrie, Mauricie, Montérégie-Est Excoriose : Estrie, Montérégie-Est Pourriture noire : Mauricie, Montérégie-Ouest. Pour un rappel des éléments à surveiller pour le mildiou et le blanc, vous pouvez consulter l'avertissement Nº 2 du 7 mai 2020. Actions de prévention (ou le calme avant la tempête) Bien que la présence des maladies soit faible dans les vignobles actuellement, il faut demeurer vigilant et se préparer à intervenir pour protéger les vignes. La floraison (EL19 à EL21) débutera prochainement dans les secteurs les plus chauds. Il s’agit d’un stade critique où les traitements fongiques de protection sont souvent nécessaires pour protéger la récolte contre la majorité des maladies (anthracnose, mildiou, blanc, pourriture noire et pourriture grise). Si vous avez un historique de dommages ou des cépages sensibles aux différentes maladies, il est préférable d’intervenir en prévention Lire la suite
Vigne, Avertissement No 6, 4 juin 2020
04 juin 2020
Croissance : la chaleur de la semaine dernière a favorisé le développement des vignes. Météo, grand écart : chaleur accablante et gel printanier! Maladies présentes et à surveiller avant la pluie. Insectes présents et ceux à venir. Mauvaises herbes : travailler pour ne pas être dépassé.    MÉTÉO ET GEL PRINTANIER Durant la dernière semaine, la météo nous a montré toute l'ampleur de sa flexibilité. Après des conditions estivales et caniculaires, la température est passée sous zéro pour revenir aux normales de saison. Plusieurs stations ont enregistré des températures sous le point de congélation dans les nuits de dimanche à lundi et de lundi à mardi, et plusieurs vignobles ont subi des dommages de gel printanier importants. Dans les cas où les dommages de gel sont importants, il faudra apporter une attention particulière aux vignes. Pour connaître les soins à apporter aux vignes qui ont gelé, vous pouvez consulter le bulletin d'information Nº 5 du 21 mai 2013.   DÉVELOPPEMENT PHÉNOLOGIQUE Sur les sites les plus chauds de la Montérégie, le stade EL15 (allongement de l'inflorescence) a été vu, entre autres, sur les cépages Frontenac rouge et Marquette.  Pour un aperçu de l’évolution régionale des degrés-jours, vous pouvez consulter le document disponible sur la page Vigne et vin du site Web Agri-Réseau. De plus, nous vous invitons à consulter le site Web Agrométéo Québec pour un visuel provincial de l'état du développement des cépages à débourrement hâtif et semi-tardif, ainsi que d'autres modèles bioclimatiques sur la vigne.    MALADIES Au cours de la dernière semaine, les collaborateurs du réseau ont observé les maladies suivantes : Anthracnose (bois) : Montérégie-Est  Excoriose (bois) : Laurentides, Montérégie-Est et Outaouais Avec le retour des conditions humides et des températures plus près des normales, certaines maladies de la vigne feront sans Lire la suite
1 à 10 sur 261
Infolettre Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP)

M'abonner au RAP

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.