Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
9 documents correspondants à votre recherche et/ou filtre(s) sélectionné(s)
Arbres de Noël, Avertissement No 9,  8 juin 2021

Nouveau

08 juin 2021
Évolution rapide des chenilles de la tordeuse des bourgeons de l'épinette. Présence possible de dommages de brûlure des pousses (Delphinella balsameae) sur les pousses de l'année, en Estrie et en Chaudière-Appalaches. Période d’éjection des spores du rouge des aiguilles en cours. Symptômes de la maladie Valsa abietis observés sur des têtes de sapin Fraser, en Estrie. Surveillez le début de la production de spores de la rouille-balai de sorcière avant de les retirer.   Notez que le prochain avertissement sera publié dans deux semaines, soit le 22 juin prochain. Cet avertissement brossera un portrait de la situation de la brûlure des pousses, de la rouille et de toutes autres observations pertinentes dans les plantations.   DÉVELOPPEMENT DES ARBRES Le stade V des bourgeons du sapin baumier est majoritairement atteint dans tous les sites d’observation, là où le gel printanier n’a pas sévi. Bien que certaines régions aient reçu des précipitations, le manque d'eau est encore notable dans la majorité des secteurs.   Tableau 1 : Cumul des précipitations depuis le 1er mai pour les localités représentées par les collaborateurs du Réseau Municipalité Cumul des précipitations (mm) Du 1er mai au 7 juin Écart à la normale saisonnière (+ ou -) 2017 2018 2019 2020 2021 Frelighsburg Montérégie 146 (+25) 87 (-34) 159 (+39) 76 (-45) 47 (-73) Inverness Centre-du-Québec 131 (+14) 94 (-24) 153 (+35) 85 (-33) 90 (-27) Lennoxville Estrie 110 (-10) 61 (-59) 172 (+52) 92 (-28) 47 (-73) Rivière-du-Loup Bas-Saint-Laurent 100 (-5) 68 (-37) 99 (-5) 71 (-33) 67 (-37) Saint-Herménégilde Estrie 157 (+24) 91 (-42) 131 (-2) 136 (+3) 77 (-56) Stratford Estrie 114 (-7) 105 (-16) 161 (+40) 88 (-33) 67 (-53) Saint-Ephrem Chaudière-Appalaches 126 (+10) 104 (-12) 169 (+53) 91 (-25) 101 (-15) Trois-Rivières Mauricie 146 (+38) 69 (-39) 114 (+6) 43 (-66) 47 (-61) Note : Le début de la taille sera confirmé dans le prochain avertissement.    LA TORDEUSE DES BOURGEONS Lire la suite
Arbres de Noël, Avertissement No 8, 1er juin 2021
01 juin 2021
Gel printanier sévère des pousses annuelles dans plusieurs régions du Québec. Période de ponte des cécidomyies terminée dans le Centre-du-Québec, l'Estrie et en Chaudière-Appalaches. Dommages de pucerons des pousses du sapin apparents. Dépistage des tordeuses des bourgeons de l'épinette en cours. Sporulation des balais de sorcière commencée en Montérégie. Début de la période d’éjection des spores du rouge des aiguilles (Lirula sp.) sous surveillance et apparition des symptômes de l'infection 2020.   DÉVELOPPEMENT DES ARBRES ET TRAVAUX AU CHAMP Le cumul des degrés-jours depuis le 1er mars montre encore une avance de 10 à 12 jours par rapport à la normale saisonnière, selon les stations. Du 27 au 30 mai, deux à trois gels consécutifs, selon les secteurs, ont affecté les pousses annuelles des arbres dans plusieurs régions. Des dommages sévères ont été vus sur des arbres de tous âges, des transplants aux arbres matures, particulièrement sur le sapin baumier, mais également sur plusieurs espèces d’arbres, dont le Fraser à certains endroits. Les collaborateurs rapportent du gel sur des bourgeons des stades II à V, selon les secteurs touchés, parfois seulement d'un côté (Sud-Est ou Nord), mais souvent de tous les côtés. Cet événement est particulièrement marquant en raison du développement foliaire avancé, engendré par la saison hâtive.   Gel printanier sévère des pousses annuelles Photo : Collaborateur du RAP Gel printanier des pousses annuelles sur un jeune arbre Photo : Jacinthe Drouin (Fertior) L’enlèvement des cônes est toujours en cours dans les plantations, sur les sapins Cook et Fraser surtout. Le fauchage des entre-rangs se poursuit. Notez que la conservation du couvre-sol entre les rangs est une bonne pratique, au lieu de sa destruction avec un herbicide, puisqu’elle protège contre l’érosion et offre un abri pour les prédateurs naturels.   LE PUCERON DES POUSSES DU SAPIN Des dommages de pucerons des pousses du sapin ont été Lire la suite
Arbres de Noël, Avertissement No 7, 25 mai 2021
25 mai 2021
Gel dans la nuit de dimanche à lundi : les dommages semblent légers. Développement rapide des pousses et des mauvaises herbes. Présence de larves de cécidomyie et début de formation des galles; elles doivent être surveillées de près. Période critique de sensibilité à la brûlure des pousses presque terminée en Estrie et en Chaudière-Appalaches. Sporulation des balais de sorcière imminente en Montérégie.   DÉVELOPPEMENT DES ARBRES ET TRAVAUX AU CHAMP Dans la nuit de dimanche à lundi, du 23 au 24 mai, quelques collaborateurs du réseau ont rapporté des dommages légers de gel printanier dans le Centre-du-Québec et en Estrie. L’étendue des dommages et leur sévérité sont à confirmer.   Pousse de stade V affectée par le gel printanier (juin 2020) Photo : Jacinthe Drouin (Fertior)   La chaleur de la dernière semaine a fait évoluer rapidement le stade des bourgeons. Il en est de même pour la croissance des mauvaises herbes qui sont maintenant au-delà du stade critique pour le chiendent, la vesce jargeau et le gaillet dans certains secteurs. Surveillez-les de près si l’herbicide de postlevée n’est pas appliqué.   Le tableau des observations régionales montre l'évolution des bourgeons et des degrés-jours chez les collaborateurs du réseau.   Comme des cônes femelles ont été observés sur des sapins Cook, des sapins Fraser et parfois sur des sapins baumiers, ils doivent être retirés à la main, car leur présence nuit au développement des arbres et à leur qualité esthétique. Le meilleur moment pour les retirer est lorsqu’ils atteignent en moyenne 25 à 40 mm (1 à 1,5 pouce) de hauteur. Leur présence est la conséquence d’un stress vécu par ces arbres l’année précédant leur apparition.   Cônes femelles sur un sapin Fraser Photo : MAPAQ - Bureau régional de l'Estrie     LE PUCERON DES POUSSES DU SAPIN Le dépistage des pucerons est terminé. Les dommages de pucerons dans les nouvelles pousses ne sont pas encore Lire la suite
Arbres de Noël, Avertissement No 6, 18 mai 2021
18 mai 2021
Développement des arbres accéléré par la chaleur. Surveillez la croissance des mauvaises herbes. Cécidomyies en activité de ponte. Feuillage des arbres sensibles à la brûlure des pousses à protéger en cas de pluie. Il est encore temps de retirer les balais de sorcière.    DÉVELOPPEMENT DES ARBRES ET TRAVAUX AU CHAMP   Le temps plus chaud accélère le développement des bourgeons des arbres. La plantation est presque terminée, et les applications de fertilisants sont prévues pour ces prochains jours. Si un herbicide de postlevée est prévu, surveillez la hauteur des mauvaises herbes problématiques dans vos plantations, car dans certains secteurs, le chiendent a atteint le stade limite de 5 feuilles. Pour le gaillet mollugine et la vesce jargeau, ils ont été vus par les collaborateurs du Réseau à une longueur de 15 cm. Le stade critique est de 30 cm. Attention à la dérive : les applications de postlevée sont réalisées en jet dirigé, à la base des arbres. Consultez votre conseiller pour établir une stratégie adaptée aux espèces problématiques dans vos plantations. LE PUCERON DES POUSSES DU SAPIN   Le dépistage des pucerons est terminé par les collaborateurs du Réseau. En raison de l’accumulation de chaleur en mars, le modèle prévisionnel permettant le suivi du stade des pucerons ne correspond pas bien à la réalité cette année. C’est la raison pour laquelle il est difficile de faire des projections sur son développement. Toutefois, dans les plantations où le seuil d’intervention est atteint, il est grand temps d’effectuer un traitement. En effet, la chaleur fera rapidement évoluer le puceron vers le stade adulte, ainsi que celui des bourgeons vers le stade critique menant aux dommages (tableau des observations régionales). Attention aux applications par temps chaud et humide (>28 °C), particulièrement avec le malathion en concentré émulsifiable (EC, E) qui a déjà causé de la phytotoxicité dans d'autres cultures (framboise, Lire la suite
Arbres de Noël, Avertissement No 5, 11 mai 2021
11 mai 2021
Le développement des arbres est encore lent. Les cônes mâles sont présents en abondance dans les Cook. Le dépistage des pucerons est terminé et les cécidomyies sont maintenant sous surveillance. La brûlure des pousses n’est pas encore en période de sporulation, mais il faut surveiller le débourrement des arbres sensibles. Il est encore temps de retirer les balais de sorcière.      DÉVELOPPEMENTS DES ARBRES ET TRAVAUX DANS LES CHAMPS Le développement des bourgeons des arbres est lent en raison des températures fraîches. À noter que les collaborateurs du réseau notent une présence très importante de cônes mâles, particulièrement dans les Cook, cette année.   Cônes mâles en abondance dans un Cook Photo : Jacinthe Drouin (Fertior)   La plantation des transplants est avancée chez plusieurs collaborateurs. Aussi, la germination de plusieurs mauvaises herbes à feuilles larges s’est accélérée durant la dernière semaine. Si un herbicide anti-germinatif est nécessaire, la présence de mauvaises herbes déjà levées justifie l’ajout d’un herbicide de postlevée en mélange pour les éliminer, selon la stratégie choisie. Surveillez la hauteur des mauvaises herbes problématiques dans vos plantations, car dans certains secteurs, le chiendent pourrait dépasser le stade sensible, entre 3 et 5 feuilles. Les applications de postlevée sont réalisées en jet dirigé, à la base des arbres. Consultez votre conseiller.   LE PUCERON DES POUSSES DU SAPIN Le dépistage des pucerons est terminé en Montérégie, au Centre-du-Québec, en Estrie et en Chaudière-Appalaches. Dans les plantations suivies par les clubs agroenvironnementaux, où le seuil d’intervention était atteint, les traitements sont terminés. L'éclosion des œufs de pucerons serait également terminée dans toutes les régions du Québec, selon le nouveau modèle de l’Université Laval (base 5.4 degrés-jours); voir le Tableau des observations régionales. Comme le temps chaud accélère le développement Lire la suite
Arbres de Noël, Avertissement No 4, 4 mai 2021
04 mai 2021
L'accumulation des degrés-jours est toujours en avance sur la normale saisonnière, malgré le temps frais des deux dernières semaines. Les cônes femelles sont plus apparents. Le puceron des pousses du sapin a été vu aux stades 2 et 3 en Estrie et en Chaudière-Appalaches. La surveillance de la maturation du champignon causant la brûlure des pousses du sapin débutera cette semaine.   DÉVELOPPEMENT DES ARBRES ET TRAVAUX AU CHAMP Le développement des bourgeons est lent en raison du temps frais. Malgré tout, l’accumulation des degrés-jours demeure en avance d’environ 15 jours en Montérégie, et 18 jours en Chaudière-Appalaches, par rapport aux normales saisonnières. Les gels qui ont sévi ont été sans conséquence, car les bourgeons n’étaient pas encore débourrés. Les cônes femelles sont de plus en plus apparents dans le tiers supérieur des arbres. Selon nos collaborateurs, ils sont très présents dans les Cook particulièrement. Ils sont encore trop petits pour être enlevés à la main. Le meilleur moment pour les retirer est lorsqu’ils atteignent en moyenne 25 à 40 mm (1 à 1,5 pouce) de hauteur.   Cônes femelles sur le sapin Fraser Photo : Bureau régional - Estrie La plantation des arbres se poursuit et les applications d’herbicides sont en cours, particulièrement dans le Centre-du-Québec et dans la région de Chaudière-Appalaches. La pluie favorise l’action des herbicides antigerminatifs qui ont été appliqués récemment. Les collaborateurs du RAP ont noté que le chiendent progresse, il a été vu au stade 4 feuilles. Notez que le stade critique pour le cibler avec du glyphosate est de 3 à 5 feuilles. Les mauvaises herbes annuelles ont peu progressé durant la dernière semaine, mais la situation peut changer rapidement. Le gaillet mollugine et la vesce jargeau (5 cm) sont encore trop courts pour une intervention ciblée, mais il faut les surveiller de près. Leur stade critique est à 30 cm de longueur. Pour plus d’information sur les herbicides, consultez votre Lire la suite
Arbres de Noël, Avertissement No 3, 27 avril 2021
27 avril 2021
Le temps frais et la neige ont ralenti le développement de la végétation et les travaux au champ. La première tournée de dépistage des pucerons est terminée : les populations sont variables.       DÉVELOPPEMENT DES ARBRES ET TRAVAUX AU CHAMP   Il y a eu peu d’évolution depuis la semaine dernière, en raison du temps frais et de la neige : le développement des bourgeons est presque similaire, ainsi que le stade des mauvaises herbes. Comme la germination est au ralenti, il est toujours temps d’effectuer des herbicides antigerminatifs en jets dirigés à la base des arbres, selon la situation dans vos plantations. Attention de bien ajuster la dose en fonction du type de sol. Si des mauvaises herbes sont déjà levées, il est possible d'appliquer du glyphosate en mélange avec un herbicide de prélevée; consultez le bulletin d’information N° 4 du 23 avril 2021 à cet effet. Si le chiendent est ciblé, il sera à surveiller prochainement avec le réchauffement des températures, car il a encore été vu au stade 3 à 4 feuilles par les observateurs; le stade sensible au glyphosate étant de 3 à 5 feuilles. Idéalement, consultez votre conseiller.  En général, la présence de neige au sol a compliqué l'avancement des travaux au champ chez les collaborateurs du Réseau. La plantation se poursuit par endroits.   LE PUCERON DES POUSSES DU SAPIN La première tournée de dépistage des pucerons est terminée. Selon les conseillers des clubs agroenvironnementaux, les populations sont très variables, fluctuant de 0 à 57 %, mais au-dessus du seuil de 9 % à plusieurs endroits. Il est important de dépister le puceron pour bien connaître la situation. Faites attention, car l'éclosion des œufs des pucerons n'est pas terminée dans les secteurs les plus frais (voir le tableau des observations régionales). Certains traitements sont commencés et se poursuivront cette semaine, là où les seuils d'intervention Lire la suite
Arbres de Noël, Avertissement No 2, 20 avril 2021
20 avril 2021
Degrés-jours en avance sur la normale saisonnière. Début de l’application des herbicides antigerminatifs et de la plantation des jeunes arbres. Plusieurs bourgeons de cônes mâles. Poursuite du dépistage du puceron des pousses du sapin dans certains secteurs plus frais, et de l'enlèvement des balais de sorcière.    TRAVAUX AUX CHAMPS Les travaux sont en avance dans les plantations. La plantation des arbres débutera sous peu. Pour le moment, les précipitations enregistrées par les stations d'Agrométéo sont sous les normales saisonnières.   De nombreux bourgeons de cônes mâles ont été observés dans les arbres par les observateurs du Réseau. Les cônes femelles ne tarderont pas à être plus apparents; ces bourgeons sont parfois difficiles à distinguer des autres. La présence des bourgeons mâles et des bourgeons femelles est la conséquence d’un stress vécu par ces arbres l’année précédant leur apparition, comme la sécheresse de 2020.   Bourgeons de cônes mâles sur une pousse de sapin baumier - 19 avril 2021 Photo : Collaborateur du Réseau   L’application des herbicides antigerminatifs (simazine, VELPAR, SUREGUARD, KATANA, etc.), en jets dirigés à la base des arbres, est en cours ou à venir, selon les localités. Au canon, la simazine ou le VELPAR doivent être appliqués avant le débourrement des bourgeons des arbres. Attention de bien ajuster la dose en fonction du type de sol. La pluie annoncée dans les prochains jours favorisera le travail des herbicides antigerminatifs. Si des mauvaises herbes sont déjà levées, il est possible d'appliquer du glyphosate en mélange avec un herbicide de prélevée; consultez le bulletin d’information N° 4 d'avril 2021 à cet effet. Le chiendent est maintenant au stade 3 à 4 feuilles; la fenêtre idéale pour le traitement au glyphosate est au stade 3 à 5 feuilles. Surveillez la croissance des mauvaises herbes afin de bien choisir et de cibler les interventions. Consultez votre conseiller Lire la suite
Arbres de Noël, Avertissement No 1, 14 avril 2021
14 avril 2021
État de la situation sur les dommages hivernaux et de chevreuils. Le printemps est hâtif : l’éclosion des œufs du puceron des pousses du sapin est très avancée en Estrie. La plantation des arbres débutera sous peu en Montérégie et en Estrie.   ÉTAT DE LA SITUATION En raison du printemps hâtif, les membres du groupe de collaborateurs du réseau Arbres de Noël ont commencé leurs observations cette semaine. Lors des rencontres téléphoniques hebdomadaires, les collaborateurs transmettent de l'information sur les sujets suivants : accumulation des degrés-jours, évolution du développement des bourgeons des arbres, observation sur les ravageurs et les maladies, état d’avancement des travaux sur le terrain et tout autre renseignement pertinent. À la suite de cet échange, un avertissement comme celui-ci est produit et transmis à l’ensemble des abonnés du Réseau.  Dommages hivernaux L'hiver a été doux et clément. Peu d'arbres ou de branches ont été endommagés. Si des bris de branches sont observés, celles-ci doivent être coupées près du tronc pour favoriser une guérison rapide et limiter l’entrée de maladies comme le chancre.    Chevreuils Sur les sapins baumiers et Fraser, des collaborateurs rapportent, dans plusieurs secteurs, des dommages plus nombreux et plus sévères que d'habitude, causés par l’alimentation des chevreuils durant l’hiver. Ces dommages esthétiques sont parfois, et trop souvent, irréversibles. Vous trouverez plus d’information sur la façon de faire face à cette problématique en consultant ce document.   Dommages sévères de chevreuils sur des sapins baumier de différentes hauteurs Photo : MAPAQ - Bureau régional de l'Estrie État d'avancement des travaux Des travaux de ramassage de branches sont en cours. La plantation des arbres débutera ces prochains jours, en Montérégie et en Estrie. Surveillez l'évolution des mauvaises herbes afin de bien définir la stratégie à mettre en œuvre. Le temps chaud accélère leur sortie Lire la suite
1 à 9 sur 9
Infolettre Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP)

M'abonner au RAP

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.