Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
352 documents correspondants à votre recherche et/ou filtre(s) sélectionné(s)
Pommier, Avertissement No 6, 12 mai 2021

Nouveau

12 mai 2021
Développement des pommiers. Insectes et acariens. Stratégies postflorales contre les insectes et acariens. Tavelure et feu bactérien. Éclaircissage. Pulvérisations à bas volume. Observations et prévisions du Réseau.   DÉVELOPPEMENT DES POMMIERS (F. Pelletier) Pour le cultivar 'McIntosh', les stades observés, en date du 11 mai, dans les différentes régions pomicoles sont les suivants : Le stade « pleine floraison » a été atteint le 10 mai dans les sites plus hâtifs, en Montérégie, et devrait être observé, le 12 ou le 13 mai, dans les régions de Missisquoi et du sud-ouest de Montréal. Le stade « bouton rose avancé » a été atteint le 10 mai, dans les Laurentides, et devrait être atteint le 12 mai, en Estrie. Le stade « pré-bouton rose » a été atteint le 7 mai dans la région de Québec. Selon les prévisions des prochains jours, le stade « pleine floraison » (cultivar 'McIntosh') devrait être observé durant la fin de semaine, dans les Laurentides et en Estrie, alors que l’atteinte du stade « calice » est prévue pour le début de la semaine prochaine en Montérégie (voir le sommaire en fin de communiqué pour l’ensemble des prévisions et des observations par région).   Des températures sous le point de congélation ont de nouveau été observées au cours de la dernière semaine, dans les régions de l’Estrie et de Québec, et quelques épisodes isolés de grêle sont survenus, hier, en Montérégie et dans les Laurentides.   Cultivar 'McIntosh', le 10 mai 2021, au verger du mont Saint-Bruno Photo : F. Pelletier (IRDA)   INSECTES ET ACARIENS (F. Pelletier) L’activité des insectes (ce qui inclut les ravageurs, mais aussi les abeilles et autres pollinisateurs) a été limitée jusqu’à maintenant en raison du temps généralement frais : L’activité de la punaise terne est demeurée faible dans la majorité des vergers, et plusieurs vergers en Montérégie n’ont pas nécessité d'intervention avec un Lire la suite
Pommier, Avertissement No 5, 5 mai 2021

Nouveau

05 mai 2021
Développement des pommiers. Insectes et acariens. Tavelure, blanc et feu bactérien. Rappel : clinique d'éclaircissage. Traitement insecticide préfloral. Interventions durant la floraison. Observations et prévisions du réseau.   DÉVELOPPEMENT DES POMMIERS (F. Pelletier) Avec le temps froid, le développement des pommiers progresse lentement. Les cultivars hâtifs comme 'Gingergold' ont commencé à fleurir (5 % de fleurs ouvertes dans certains sites, en Montérégie-Est). Pour le cultivar 'McIntosh' : La majorité des sites sont au stade « bouton rose » en Montérégie et dans la région de Missisquoi, mais quelques sites plus hâtifs ont atteint ou sont tout près d’atteindre le stade « bouton rose avancé ». Le « bouton rose » a été atteint le 4 mai dans les Laurentides et sera atteint possiblement aujourd’hui (5 mai) dans les secteurs les plus chauds de l’Estrie. Le débourrement avancé a été atteint, le 28 avril, dans la majorité des sites de la région de Québec.   Cultivar 'Gingergold' le 3 mai 2021, au verger du mont Saint-Bruno Photo : G. Chouinard (IRDA) Selon les prévisions des prochains jours, la pleine floraison (cultivar 'McIntosh') devrait être atteinte : entre le 9 et le 12 mai, dans les régions les plus hâtives (Montérégie, Missisquoi, Sud-Ouest); vers la fin de la semaine prochaine (15 mai), dans les Laurentides; au début de la semaine suivante (17 mai), en Estrie. INSECTES ET ACARIENS (F. Pelletier)   Voici un résumé des principales observations cette semaine : Il y a eu peu de captures et d’activité de la punaise terne pour l'ensemble des régions au cours de la dernière semaine. L’éclosion des œufs de tétranyque rouge a débuté au cours des derniers jours, en Montérégie. Selon le modèle prévisionnel, l’éclosion des œufs du tétranyque rouge devrait s'être amorcée dans l’ensemble des régions, à l’exception de celle de Québec. Les premières captures d’hoplocampe ont été observées en Montérégie. Selon le Lire la suite
Pommier, Avertissement No 4, 28 avril 2021
28 avril 2021
Développement des pommiers. Tavelure. Clinique d'éclaircissage. Observations et prévisions du réseau. SITUATION DANS LES VERGERS (POMMIERS, INSECTES ET ACARIENS) (F. Pelletier et G. Chouinard)     TAVELURE  (V. Philion)     FEU BACTÉRIEN  (V. Philion)   RAPPEL: CLINIQUE D'ÉCLAIRCISSAGE LE 6 MAI (E. Barriault) Demain 6 mai à 13h se tiendra la clinique sur l’éclaircissage des pommiers et la gestion du feu bactérien de la Montérégie Ouest, en compagnie d'Evelyne Barriault, Vincent Philion et Gaétan Bourgeois (cliquez ici pour le programme détaillé et pour rejoindre la réunion). Activité gratuite, offerte en webdiffusion via Teams.     OBSERVATIONS ET PRÉVISIONS DU RÉSEAU EN DATE DU 5 MAI (F. Pelletier) Cliquez ici pour consulter le sommaire préparé chaque semaine pour les différentes régions pomicoles.   POUR EN SAVOIR PLUS (G. Chouinard) Cliquez ici pour les messages des conseillers du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ), les dernières prévisions et les observations en temps réel dans les vergers pilotes du Réseau-pommier.   Toute intervention de contrôle d’un ennemi des cultures doit être précédée d’un dépistage et de l’analyse des différentes stratégies d’intervention applicables (prévention et bonnes pratiques, lutte biologique, physique et chimique). Le Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP) préconise la gestion intégrée des ennemis des cultures et la réduction des risques associés à l’utilisation des pesticides. Cet avertissement a été rédigé par Gérald Chouinard, agronome-entomologiste, Ph. D. et Vincent Philion, agronome-phytopathologiste, M. Sc. et révisé par Mathieu Côté, agr. (MAPAQ). Pour des renseignements complémentaires, vous pouvez contacter les avertisseurs du réseau Pommier ou le secrétariat du RAP. La reproduction de ce document ou de l’une de ses parties est autorisée à condition d'en mentionner la source. Lire la suite
Pommier, Avertissement No 3, 21 avril 2021
21 avril 2021
Développement des pommiers. Gel. Insectes et acariens. Observations et prévisions du réseau. SITUATION DANS LES VERGERS (POMMIERS, INSECTES ET ACARIENS) (F. Pelletier et G. Chouinard) Avec l'arrivée de températures plus fraîches, le développement des pommiers se poursuit, mais plus lentement. Pour le cultivar McIntosh, les derniers stades observés dans les différentes régions pomicoles sont les suivants : Le « prébouton rose » a été atteint le 19 avril en Montérégie et dans la région de Missisquoi, et le 20 avril au sud-ouest de Montréal. Le « débourrement avancé » a été atteint le 14 avril, dans les Laurentides et en Estrie, dans les sites les plus hâtifs de ces régions. Le « débourrement » est atteint dans les sites les plus hâtifs de la région de Québec.   Selon les prévisions des prochains jours, le stade « bouton rose » est attendu pour le 29 avril dans les régions les plus hâtives (voir le sommaire pour l’ensemble des prévisions et des observations par région). L’activité de la punaise terne a été faible au cours des derniers jours. Le seuil d’intervention a été atteint localement dans quelques vergers seulement. Selon le modèle de prévision, l’éclosion des œufs de tétranyque rouge devrait être amorcée dans les régions les plus hâtives (Montérégie, Missisquoi, Sud-Ouest), mais aucune observation d’éclosion n’est encore rapportée par les collaborateurs du Réseau-pommier. Dans les régions de l’Estrie et des Laurentides, le modèle prédit le début de l’éclosion à la fin de la semaine prochaine (voir le sommaire). Les premières captures de mineuse marbrée sont rapportées dans la Montérégie et le Sud-Ouest de Montréal. Selon le modèle prévisionnel, les premières captures d’hoplocampe des pommes pourraient être observées à partir de la fin semaine de prochaine, dans les régions les plus chaudes (Montérégie, Missisquoi, Sud-Ouest). Une première chenille de tordeuse à bandes obliques a été observée dans Lire la suite
Pommier, Avertissement No 2, 14 avril 2021
14 avril 2021
Développement des pommiers. Tavelure. Chancres. Acariens. Punaise terne. Observations et prévisions du réseau. Les services du Réseau-pommier en 2021. SITUATION DANS LES VERGERS (POMMIERS, INSECTES ET ACARIENS) (F. Pelletier et G. Chouinard) Avec les températures chaudes observées en ce début de saison, le développement des pommiers avance très rapidement. Pour le cultivar McIntosh, les derniers stades observés dans les différentes régions pomicoles sont les suivants : Le débourrement avancé a été atteint le 11 avril en Montérégie et le 12 avril au sud-ouest de Montréal et dans la région de Missisquoi. Le débourrement a été atteint le 9 avril, dans les Laurentides et en Estrie, pour les sites les plus hâtifs de ces régions. Selon les prévisions des prochains jours, le stade « prébouton rose » est prévu pour le 15 avril dans les régions les plus hâtives, et le stade « débourrement » pour le 19 avril dans la région de Québec (voir le sommaire en fin de communiqué).   Punaise terne sur bourgeon de pommier, le 13 avril, au verger de l'IRDA Photo : Francine Pelletier Plusieurs producteurs ont profité de la fenêtre d’application de la fin de semaine pour faire un traitement à l’huile supérieure dans les sites où une intervention contre le tétranyque rouge et/ou les cochenilles était requise. Selon le modèle de prévision, l’éclosion des œufs débutera dans les prochains jours (15 avril) dans les régions les plus hâtives (Montérégie, Missisquoi, Sud-Ouest). Des captures de noctuelles du fruit vert ont été observées dans les vergers pilotes du Réseau. Selon le modèle prévisionnel, on se situe déjà au pic de captures de cet insecte dans l’ensemble des régions, à l’exception de celles de Québec. Les captures de tordeuses à bandes rouges ont également débuté dans plusieurs vergers de la Montérégie-Ouest. Pour un suivi des prévisions en temps réel, consultez la page des modèles sur la plateforme PFI.    PREMIÈRE INFECTION Lire la suite
Pommier, Avertissement No 1, 9 avril 2021
09 avril 2021
Développement des pommiers. Interventions de début de saison. Nouveautés et actualités. DÉVELOPPEMENT DES POMMIERS  (G. Chouinard) En date du 8 avril, les sites les plus chauds ont atteint le stade débourrement dans le sud-ouest du Québec. Pour un suivi des prévisions en temps réel, consultez la page des modèles sur la plateforme PFI. Le sommaire hebdomadaire sera disponible à partir de la semaine prochaine.   LE MÉNAGE DU PRINTEMPS (V. Philion) Les premières spores de  la tavelure du pommier sont prêtes à l’éjection dans toutes les régions pomicoles échantillonnées du Québec (aucun échantillon de la région de Québec). Cette année, les spores devancent légèrement l’ouverture des bourgeons, mais l’absence de pluie ralentira un peu la maturation des spores. Profitez de la prochaine semaine pour le ménage du printemps: urée au sol, chaulage, broyage des feuilles (en même temps que le bois de taille) et reboucher les ornières sont toutes des possibilités décrites dans la fiche 101 du guide PFI. Agir maintenant pour combattre la tavelure vous donnera une marge de manœuvre quand viendra le temps d’appliquer vos traitements fongicides. Dans les vergers “propres”, il n’est pas nécessaire de renouveler les traitements chaque fois qu’une infection s’aggrave, qu’une « demi-feuille » se pointe, ou que le lessivage fait craindre que votre traitement soit inefficace. À moins de circonstances exceptionnelles (verger à fort inoculum), aucun traitement ne devrait être nécessaire pour la pluie prévue dimanche (11 avril). Cependant, dans les vergers où la végétation est plus avancée, le premier traitement approche. Le mélange de cuivre et d’huile est une “recette” classique pour combattre à la fois la tavelure et le feu bactérien pour commencer la saison. Mais le cuivre n’aura aucune utilité pour la tavelure s'il n’est pas appliqué sur les feuilles ouvertes au moment de la pluie. PUNAISE TERNE (G. Chouinard) Pour évaluer Lire la suite
08 janvier 2021
Répertoire automne-hiver des événements virtuels pour les producteurs de pommes du Québec
18 août 2020
Coûts moyens des principaux traitements antiparasitaires
Pommier, Avertissement No 14, 5 août 2020
05 août 2020
Ravageurs de fin de saison; taille d'été et lutte contre les ravageurs secondaires; calcium et protection phytosanitaire; attention aux pommes au sol; observations et prévisions du réseau Pommier.   RAVAGEURS DE FIN DE SAISON  (F. Pelletier et G. Chouinard) Les captures de mouches de la pomme étaient en hausse au cours des deux dernières semaines, et plusieurs vergers ou secteurs de vergers ont atteint le seuil d’intervention. Un petit nombre de parcelles ont atteint le seuil pour un deuxième traitement au cours des derniers jours, en Montérégie. Selon le modèle prévisionnel, on a passé le pic de capture dans les régions les plus hâtives, alors qu’il devrait être observé, ces jours-ci, en Estrie et dans la région de Québec (voir le sommaire en fin de communiqué). Les populations de mouches devraient donc baisser graduellement au cours du mois d’août. Les traitements ne seront plus nécessaires à partir de la fin août, même si des captures sont présentes, car la ponte dans les fruits cesse graduellement à partir de la mi-août.   Le vol de la 2e génération de carpocapse a débuté dans certains sites, mais les captures demeurent faibles pour le moment et, en général, peu de nouveaux de dommages sont rapportés par les collaborateurs du Réseau, à l’exception de quelques sites, notamment dans la région de l’Estrie. Plusieurs observateurs du Réseau rapportent la présence localisée de scarabées japonais, avec une proportion importante de scarabées parasités (petits œufs blancs pondus sur l’insecte par la mouche Istocheta aldrichi). Les dommages observés sont principalement sur feuilles. Seuls quelques collaborateurs ont rapporté la présence de dommages sur fruits, dans des secteurs localisés, notamment dans les cultivars Sunrise ou Honeycrisp. La présence localisée de punaises pentatomides, et quelques dommages sur fruits sont également rapportés par différents observateurs du Réseau.   Punaise pentatomide, dite la « punaise brune » Lire la suite
Pommier, Avertissement No 13, 15 juillet 2020
15 juillet 2020
Interventions estivales (maladies, insectes et acariens); analyses foliaires; délais à la récolte; observations et prévisions du Réseau.   GRÊLE, CANICULE ET AUTRES CALAMITÉS AMÈRES EN ÉTÉ (V.Philion) La fin de la croissance du pommier en été (formation du bourgeon terminal) réduit radicalement les risques de propagation des maladies comme le blanc, la tavelure et le feu bactérien. C’est pour favoriser la formation de ce bourgeon terminal que les applications contenant de l’azote (ex: WUXAL), qui sont parfois recommandées jusqu’à tardivement en juin, devraient être éliminées de nos habitudes. Dans les blocs où la croissance n’est pas terminée (ex : jeunes plantations), les risques de temps violent associés aux périodes caniculaires peuvent encore causer des dommages. Quoi faire après la grêle et du temps violent ? Les traitements antibiotiques (streptomycine) sont recommandés dans les vergers avec un historique de feu bactérien à la suite des orages de grêle en juin, et tant que la croissance est active en juillet. Cette application est utile seulement si elle est faite dans les quatre heures suivant la grêle. Le traitement n’est pas nécessaire si la parcelle a déjà été traitée avec APOGEE/KUDOS, où le régulateur de croissance diminue déjà grandement les risques de propagation. Dans les vergers où APOGEE/KUDOS n’a pas été utilisé, un traitement avec le régulateur de croissance dans les jours suivant une tempête de grêle est recommandé pour trois raisons : le produit peut ralentir la progression du feu, limiter la poussée de croissance des arbres qui survient quand les arbres sont endommagés et ainsi limiter la perte des bourgeons floraux sur le bois de 2 ans. Ce dernier effet permet de régulariser la production dans l’année suivant la grêle. À moins que les dommages au bois soient importants, les traitements fongicides sur pommiers sont souvent inutiles après une grêle au Québec. Dans les vergers où les chancres européens sont nombreux, Lire la suite
1 à 10 sur 352
Infolettre Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP)

M'abonner au RAP

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.