Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
83 documents correspondants à votre recherche et/ou filtre(s) sélectionné(s)
Laitue et chicorée, Avertissement No 19, 17 septembre 2020

Nouveau

17 septembre 2020
Temps frais, gel au sol, précipitations variables. Pucerons, fausses-arpenteuses et thrips en Montérégie-Ouest. Mildiou en Montérégie-Ouest et à l’Île-d’Orléans. Tache bactérienne en Montérégie-Ouest. Maladies de sol en Montérégie-Ouest et à l’Île-d’Orléans. Dernier avertissement et remerciements aux collaborateurs.   RÉSUMÉ CLIMATIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS Durant la dernière semaine (du mercredi 9 septembre au mardi 15 septembre), les températures ont été le plus souvent sous les normales de jour comme de nuit. Les matins du 12 et du 15 septembre ont été particulièrement froids et du gel au sol a été observé le 15 septembre localement dans plusieurs régions. Il y a eu plusieurs jours de temps nuageux et des précipitations ont été enregistrées le 9, le 10 et surtout le 13 septembre, mais en quantités très variables selon les régions et les localités. En gros, la Montérégie et l’Estrie n’ont reçu que de faibles quantités, alors qu'au contraire, autour de Québec et au Lac-Saint-Jean, elles ont été un peu trop abondantes (voir la carte des précipitations cumulées). Malgré les conditions humides favorables aux maladies, ces dernières sont généralement bien contrôlées. L’activité des insectes est en baisse en raison du refroidissement des températures. On prévoit du temps plutôt frais, mais ensoleillé pour la prochaine semaine; il faudra surveiller le taux d’humidité du sol sur les secteurs ayant reçu peu de pluie récemment, ainsi que les risques de gel.   INSECTES En Montérégie-Ouest, les quantités de pucerons varient beaucoup d’un champ à l’autre. On rapporte encore des envolées de pucerons ailés. Plusieurs interventions ont été réalisées. Dans les autres régions, les populations se stabilisent et seulement quelques interventions ont été effectuées dans la Capitale-Nationale. Les populations de punaises diminuent, mais des interventions sont encore justifiées dans certains champs en Montérégie-Ouest. De nouvelles interventions ont été effectuées contre les Lire la suite
Laitue et chicorée, Avertissement No 18, 10 septembre 2020

Nouveau

10 septembre 2020
Températures généralement clémentes. Pucerons dans la plupart des régions. Fausses-arpenteuses et thrips en Montérégie-Ouest. Mildiou en Montérégie-Ouest et à l’Île-d’Orléans. Tache bactérienne en Montérégie-Ouest. Maladies de sol en Montérégie-Ouest et dans la Capitale-Nationale. Cultures de couverture.   RÉSUMÉ CLIMATIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS Durant la dernière semaine (du mercredi 2 au mardi 8 septembre), les températures ont atteint ou dépassé la normale, sauf pour quelques nuits où elles ont parfois été un peu plus froides, notamment le 6 septembre où le mercure est descendu à 5 ºC sur plusieurs secteurs. Les précipitations ont été fréquentes et plutôt inégales (voir la carte des précipitations cumulées). Les quantités les plus significatives sont tombées le 2 et le 7 septembre, mais des périodes de mouillure sont aussi survenues localement le 5 et le 8 septembre. Étant donné les forts taux d’humidité, les rosées ont aussi été abondantes. Cependant, en contrepartie, les vents fréquents ont permis d’accélérer le séchage du feuillage des cultures. Le taux d’humidité du sol varie d'un peu trop sec à bien humide, selon les types de sol et les localités.    INSECTES En Montérégie-Ouest, les pucerons sont de plus en plus nombreux et le nombre de champs touchés augmente. Les interventions offrent cependant un bon contrôle. Dans les autres régions, seulement quelques interventions localisées ont été effectuées, notamment dans la Capitale-Nationale. Les populations d’altises à tête rouge sont faibles en Montérégie-Ouest, mais demeurent élevées sur quelques sites dans la Chaudière-Appalaches et la Capitale-Nationale, où des traitements sont parfois justifiés. Les punaises sont généralement peu actives dans toutes les régions et l'on rapporte principalement des adultes (punaise terne ou punaise brune). Quelques interventions localisées ont été effectuées en Montérégie-Ouest. Les fausses-arpenteuses sont observées en très grand nombre en Montérégie-Ouest (plusieurs Lire la suite
Laitue et chicorée, Avertissement No 17, 3 septembre 2020
03 septembre 2020
Températures sous les normales et précipitations notables. Pucerons et punaises dans la plupart des régions. Mildiou, tache bactérienne et affaissement sclérotique en Montérégie-Ouest. Peu de désordres.   RÉSUMÉ CLIMATIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS Durant la dernière semaine (du mercredi 26 août au mardi 1er septembre), pour une des rares fois cette saison, les températures ont le plus souvent été sous les normales de jour comme de nuit. Il n’y a eu qu’une à deux journées pluvieuses, le 29 août sur le sud-ouest et le 29 et le 30 août plus à l’est, mais les quantités de pluie reçues ont en général été généreuses (voir la carte des précipitations cumulées). Les zones de production qui étaient encore relativement sèches ont enfin reçu des quantités d’eau significatives (plus de 25 mm). Le taux d’humidité du sol est maintenant adéquat sur la majorité des fermes. Les plus fortes précipitations observées localement (plus de 50 mm) ont toutefois pu retarder certaines opérations. Les maladies ont progressé en raison des fortes rosées et des fréquents couverts nuageux (davantage sur les régions plus au sud). Étant donné les températures plus basses, l’activité des insectes est généralement en baisse.   AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS Les plantations sont terminées chez la grande majorité des producteurs. Les récoltes se poursuivent dans toutes les régions, avec une assez bonne qualité.   INSECTES Les populations de pucerons sont toujours variables à travers la province, mais demeurent élevées sur plusieurs fermes. Des interventions sont encore nécessaires dans plusieurs champs, notamment en Montérégie-Ouest et dans la Capitale-Nationale.   Les altises à tête rouge ne sont plus problématiques en Montérégie. Les populations sont aussi en baisse dans la Capitale-Nationale et la Chaudière-Appalaches, bien qu’on ait quand même dû effectuer des traitements localisés dans certains champs. En Montérégie-Ouest, une augmentation de l’activité des punaises ternes Lire la suite
Laitue et chicorée, Avertissement No 16, 27 août 2020
27 août 2020
Pucerons dans toutes les régions. Diminution des punaises et des altises. Vers gris et chenilles en Montérégie-Ouest. Cicadelles stables. Mildiou, tache bactérienne et pourriture basale en Montérégie-Ouest. Peu de désordres.   RÉSUMÉ CLIMATIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS Durant la dernière semaine (du mercredi 19 août au mardi 25 août), les températures ont fluctué autour des normales, mais sans excès. À l’échelle provinciale, plusieurs jours avec des précipitations ont été observés (20, 21, 23, 24 et 25 août). Cependant, étant donné que ces pluies sont encore survenues sous forme d’orages et d’averses, la plupart des régions n’ont été touchées que par 2 ou 3 épisodes pluvieux. Les quantités reçues ont par conséquent aussi été variables (voir la carte des précipitations cumulées). Sur plusieurs secteurs de production, notamment les sols organiques de la Montérégie-Ouest, les sols sableux de Lanaudière et en périphérie de Québec, on doit encore recourir à l’irrigation dans certains champs. Un orage, accompagné de grêle, survenu le 18 août en Montérégie-Ouest, a endommagé quelques champs. Les taux d’humidité de l’air ont encore été très élevés durant toute la semaine. Cette forte hygrométrie, combinée aux conditions souvent nuageuses, a favorisé les longues périodes de mouillure du feuillage. Les maladies continuent de progresser, mais à un rythme plutôt lent compte tenu des conditions très favorables. La pression des insectes demeure généralement élevée. On s’attend à une réduction de leur activité avec les conditions plus fraîches prévues pour la prochaine semaine.   AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS En Montérégie-Ouest, les plantations sont terminées chez plusieurs producteurs, mais se poursuivent dans d’autres fermes. Les récoltes se poursuivent dans toutes les régions.   INSECTES Les populations de pucerons demeurent variables dans toute la province; des interventions ont été justifiées dans plusieurs champs, en Montérégie-Ouest et dans la Capitale-Nationale.  Lire la suite
Laitue et chicorée, Avertissement No 15, 20 août 2020
20 août 2020
Températures dans les normales ou au-dessus, forte humidité et précipitations faibles. Pression constante des punaises et des altises à tête rouge. Pucerons à la hausse. Cicadelles et jaunisse de l’aster. Pourriture basale et affaissement sclérotique en Montérégie-Ouest. Mildiou à la hausse en Montérégie-Ouest, taches bactériennes stables. Peu de brûlure de la pointe. Montaison variable.   RÉSUMÉ CLIMATIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS Les températures se sont encore maintenues dans les normales ou au-dessus (jusqu’à 5 °C de plus) durant la dernière semaine (du mercredi 12 août au mardi 18 août), aussi bien de jour que de nuit. Comme la semaine précédente, le taux d’humidité de l’air est demeuré élevé, ce qui s’est avéré bénéfique pour la croissance des cultures. Par contre, les quelques précipitations reçues le 17 et le 18 août, sous forme d’averses et d’orages dispersés, n’ont finalement apporté que de faibles quantités d’eau sur plusieurs secteurs (voir la carte des précipitations cumulées). C’est donc encore le taux d’humidité du sol qui demeure le facteur limitant dans un grand nombre de fermes. Les insectes continuent d’être actifs (temps chaud) tandis que les maladies progressent (hygrométrie élevée). L’irrigation par aspersion – qui est nécessaire dans plusieurs champs pour aider à maintenir la croissance des cultures et à réduire les désordres physiologiques (brûlure de la pointe) – combinée au fort taux d’humidité de l’air rend les champs vulnérables à certaines maladies, malheureusement. On prévoit du temps plus frais et des précipitations plus fréquentes durant la prochaine semaine, les maladies seront donc particulièrement à surveiller.   AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS Les récoltes se poursuivent dans toutes les régions.   INSECTES Les populations de pucerons sont variables, soit de faibles à élevées selon les champs, mais généralement à la hausse. En Montérégie-Ouest, plusieurs interventions ont été requises en présence de fortes populations Lire la suite
Laitue et chicorée, Avertissement No 14, 13 août 2020
13 août 2020
Pression parfois forte des pucerons, des punaises et des altises à tête rouge. Vers-gris faucheurs en Montérégie-Ouest. Affaissement sclérotique, pourriture basale et mildiou en augmentation en Montérégie-Ouest; moisissure grise et affaissement sclérotique dans la Capitale-Nationale. Peu de brûlure de la pointe. Montaison variable.   RÉSUMÉ CLIMATIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS Durant la dernière semaine (du mercredi 5 août au mardi 11 août), les températures de jour ont atteint la normale ou l’ont dépassée chaque jour. Le mercure n’a toutefois atteint le seuil du 30 °C que le 11 août. Les températures de nuit ont été un peu plus variables, avec quelques nuits fraîches (près de 10 °C) et quelques nuits chaudes (20 °C). Le taux d’humidité de l’air est cependant demeuré constamment élevé. Les pluies les plus significatives ont été apportées par les orages qui ont touché la province, le 11 août, en fin d’après-midi et en début de nuit. Les quantités reçues ont cependant beaucoup varié selon les secteurs (voir la carte des précipitations cumulées). Après les fortes pluies du 4 août (passage d’Isaias), les sols se sont graduellement asséchés, si bien que l’irrigation s’est avérée nécessaire sur certains sites, durant les derniers jours, notamment sur les sols sableux de Lanaudière. Comme on prévoit encore du temps chaud et sec pour plusieurs jours, un suivi rigoureux de l’humidité du sol sera donc encore requis, plus particulièrement sur les régions les plus au sud qui ont été peu touchées par les orages du 11 août.   AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS Les récoltes se poursuivent dans toutes les régions. Les plantations devraient se terminer bientôt, dans plusieurs entreprises, notamment dans les régions plus froides.   INSECTES Les populations de pucerons augmentent, mais en moyenne, elles demeurent bien en deçà de ce que l’on observe habituellement à cette période-ci de l’année. Pour la majorité des champs, elles sont faibles sur tout le territoire, et très Lire la suite
Laitue et chicorée, Avertissement No 13, 6 août 2020
07 août 2020
Semaine plus humide, mais tout de même assez chaude. Les récoltes se poursuivent. Pucerons et punaises variables, parfois élevés. Altise à tête rouge toujours présente. Vers-gris faucheurs à la hausse en Montérégie-Ouest. Maladies de sol faibles en Montérégie-Ouest, mais augmentation dans Chaudière-Appalaches et la Capitale-Nationale. Mildiou demeure faible en Montérégie-Ouest. Brûlure de la pointe en augmentation.    RÉSUMÉ CLIMATIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS Les précipitations ont été plus abondantes au cours de la semaine du 29 juillet au 4 août, dans l’ensemble du Québec, sauf à quelques endroits, notamment le Bas-Saint-Laurent et l’Abitibi (voir la carte des précipitations cumulées). La tempête post-tropicale Isaias a laissé entre 43 et 125 mm de pluie, selon les régions, lors de son passage. Pour plusieurs régions, les températures ont été chaudes et souvent au-dessus des normales le jour et la nuit, sans toutefois atteindre les 30 °C. La journée du 4 août a fait exception avec des températures diurnes sous les normales, presque partout.   AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS Les récoltes et les plantations se poursuivent dans plusieurs régions.    INSECTES La présence de pucerons est variable, mais des populations d’aptères suffisamment élevées ont justifié des interventions dans plusieurs champs, dans toutes les régions. Des pucerons de la laitue sont rapportés seulement en Montérégie-Ouest. De la même façon, des interventions ont été effectuées afin de limiter les dégâts causés par les adultes et larves de punaise terne dans toutes les régions, bien qu’on rapporte une présence faible ou nulle des punaises dans plusieurs champs, particulièrement en Montérégie-Ouest.  Les altises à tête rouge sont encore présentes dans les champs de laitue de la province, en quantités variables. Plusieurs interventions ont dû être effectuées dans les laitues semées et plantées ayant moins de 4 feuilles, ainsi que dans les laitues romaines et boston. Lire la suite
Laitue et chicorée, Avertissement No 12, 30 juillet 2020
30 juillet 2020
Températures et précipitations variables, selon les régions. Les récoltes se poursuivent. Pucerons en augmentation dans toutes les régions. Activité variable des punaises, selon la région. Vers gris en Montérégie-Ouest. Altise à tête rouge dans toutes les régions. Maladies de sol faibles ou en diminution. Mildiou encore faible en Montérégie-Ouest; absent des autres régions. Brûlure de la pointe, assèchement marginal et montaison hâtive demeurent faibles.   RÉSUMÉ CLIMATIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS La dernière semaine a encore été chaude pour la plupart des régions. Pour le sud du Québec, après un début de période dans les normales de température, le temps chaud est revenu avec des températures au-dessus des normales, d'abord le jour, ensuite la nuit, également. Les précipitations sont tombées de façon très variable, selon les régions, en ce qui a trait à la quantité d'eau reçue (voir la carte des précipitations cumulées) et au nombre d'épisodes de pluie. Pour la Montérégie, des précipitations sont survenues les 26 et 27 juillet, alors que la région de Québec a connu 3 épisodes les 22, 26 et 28 juillet. Un bon suivi de l’irrigation reste toujours de mise dans plusieurs fermes. Certains désordres physiologiques liés à la chaleur sont toujours à surveiller.   AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS Comme la semaine dernière, les récoltes et les plantations se poursuivent dans plusieurs régions.    INSECTES Les pucerons sont en augmentation dans toutes les régions, justifiant des interventions dans plusieurs champs. Les populations demeurent cependant faibles ou nulles dans plusieurs champs, notamment en Montérégie-Ouest. Des pucerons de la laitue (Nasonovia ribisnigri) sont rapportés seulement en Montérégie-Ouest. On retrouve beaucoup de punaises dans certains champs, en Chaudière-Appalaches et dans la Capitale-Nationale (Île d’Orléans); des interventions ont été nécessaires. En Montérégie-Ouest, les populations de punaises demeurent généralement faibles, Lire la suite
Laitue et chicorée, Avertissement No 11, 24 juillet 2020
24 juillet 2020
Températures et précipitations variables selon les régions. Les récoltes se poursuivent. Pucerons en augmentation dans la plupart des régions, premiers pucerons de la laitue en Montérégie-Ouest. Forte présence de l'altise à tête rouge en Montérégie-Ouest. Activité variable des punaises, selon la région. Vers-gris grimpeurs en Montérégie-Ouest. Pourriture basale en diminution, mais encore élevée dans certains champs en Montérégie-Ouest. Augmentation du mildiou en Montérégie-Ouest, mais encore faible. Brûlure de la pointe, assèchement marginal et montaison hâtive stables ou en diminution.   RÉSUMÉ CLIMATIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS Dans le sud de la province, les températures ont encore été le plus souvent au-dessus des normales durant la dernière semaine (du mercredi 15 juillet au mardi 21 juillet). Il y a encore eu trois journées très chaudes, du 18 au 20 juillet, où les températures de jour et de nuit ont avoisiné, respectivement, les 30 °C puis 20 °C. Plus à l’est, les températures se sont généralement maintenues plus près des normales et parfois un peu en dessous. Il a plu, principalement le 17 et le 19 juillet, mais les quantités reçues ont encore beaucoup varié selon les régions et les localités, notamment en Montérégie-Ouest (voir la carte des précipitations cumulées). On prévoit encore des températures élevées à partir de la fin de semaine. Un suivi rigoureux du besoin en eau des cultures demeurera donc essentiel sur un grand nombre de fermes.   AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS Les récoltes et les plantations se poursuivent dans plusieurs régions. La reprise et le développement sont bons, surtout si l’irrigation est bien gérée.   INSECTES Les populations de pucerons continuent d’augmenter ou demeurent stables, selon la région. Les premiers pucerons de la laitue ont été observés en Montérégie-Ouest, en faible nombre (pour de l’information sur le puceron de la laitue [Nasonovia ribisnigri], voir les pages 10 et 11 ainsi que la Figure Lire la suite
22 juillet 2020
Principaux insecticides et fongicides homologués en 2020 dans les laitues, la chicorée et le radicchio
1 à 10 sur 83
Infolettre Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP)

M'abonner au RAP

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.