Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
415 documents correspondants à votre recherche et/ou filtre(s) sélectionné(s)
Pomme de terre, Avertissement No 18, 11 septembre 2020
11 septembre 2020
Conditions climatiques : températures de fin d’été avec des précipitations plutôt inégales. Développement de la culture : poursuite de la sénescence de la végétation et du défanage pour la récolte d'entreposage. Insectes et acariens : fin des interventions. Maladies : aucun cas de mildiou; dartrose et verticilliose en progression constante. Pesticides dans l’eau : portait dans des zones en culture de pommes de terre. Dernier avertissement régulier pour la saison.   CONDITIONS CLIMATIQUES Pour la période du 4 au 10 septembre 2020, du temps plutôt automnal a eu lieu dans la majorité des secteurs de la province. Les températures ont été surtout fraîches, particulièrement certaines nuits (par exemple, 2 ºC le 6 septembre dans certaines localités du comté de Portneuf dans la Capitale-Nationale). Le mercure a atteint une valeur élevée une seule journée, soit le 7 septembre avec 25-26 ºC pour quelques secteurs (voir le carte des précipitations). Pour les sept prochains jours (soit du 11 au 17 septembre), Environnement Canada annonce surtout du temps généralement ensoleillé, entrecoupé de précipitations plutôt notables par endroits pour le dimanche 13 septembre. Les températures devraient se maintenir en général sous les moyennes de saison, au meilleur jusqu’à 23 ºC en fin de période dans le sud de la province.   DÉVELOPPEMENT DE LA CULTURE Les chantiers de défanage ou de broyage pour les récoltes destinées à l'entreposage à plus long terme se poursuivent ou ont débuté selon la région et le cultivar. La sénescence de plants progresse graduellement dans les champs non défanés encore, même dans ceux en Russet Burbank. Cependant, la végétation est encore plutôt verte dans des parcelles de ce cultivar, dont dans la région de la Capitale-Nationale, ce qui indique un potentiel de rendement à la hausse. Les récoltes de cultivars de primeurs et de mi-saison se poursuivent avec des rendements variables selon la région, le cultivar et le type de Lire la suite
Pomme de terre, Avertissement No 17, 4 septembre 2020
04 septembre 2020
Conditions climatiques : températures généralement fraîches avec des précipitations significatives. Développement de la culture : poursuite de la sénescence ou du dépérissement de la végétation, défanage en cours, désordres abiotiques sur tubercules. Insectes et acariens : encore de l’activité pour certains d’entre eux, mais en général, c'est la fin des interventions. Maladies : aucun cas de mildiou; dartrose, verticilliose et brûlure hâtive en progression variable.   CONDITIONS CLIMATIQUES Pour la période du 28 août au 3 septembre 2020, les températures ont été généralement fraîches, mais ont atteint 25 ºC dans le sud de la province à la fin de la période. Quelques nuits ont été très fraîches, ce qui se produit souvent à la fin du mois d’août. De possibles gels au sol ont pu se produire dans des régions plus au nord, comme en Abitibi-Témiscamingue et au Saguenay-Lac-Saint-Jean (voir le sommaire agrométéorologique). De bonnes averses et des orages ont laissé des quantités significatives en précipitations pratiquement partout en province, principalement les 29 août et 2 septembre. Certaines régions ont été plus arrosées, comme celles situées le long de la vallée du fleuve Saint-Laurent, avec plus de 60 mm à plusieurs endroits, comme à Saint-Laurent-de-l’Île-d’Orléans qui a enregistré 72 mm en cours de période (voir la carte des précipitations). Pour les sept prochains jours (soit du 4 au 10 septembre), Environnement Canada annonce principalement du beau temps de vendredi à dimanche avant la venue de plusieurs jours de précipitations par la suite. Les températures devraient se maintenir autour des moyennes de saison selon le secteur.   DÉVELOPPEMENT DE LA CULTURE La sénescence des plants se poursuit dans les cultivars de mi-saison et elle débute ou progresse dans ceux plus tardifs. La présence de certaines maladies se mêle à ce phénomène, ce qui accélère le dépérissement dans des champs. La présence de moins de tubercules Lire la suite
Pomme de terre, Avertissement No 16, 28 août 2020
28 août 2020
Conditions climatiques : températures chaudes puis fraîches, précipitations à nouveau variables. Développement de la culture : sénescence naturelle ou dépérissement de la végétation. Insectes et acariens : quelques traitements localisés. Maladies : aucun cas de mildiou au Québec; dartrose, verticilliose, brûlure hâtive en augmentation graduelle.   CONDITIONS CLIMATIQUES Pour la période du 21 au 27 août 2020, des températures plutôt chaudes et agréables ont dominé en début de période, avant une chute marquée du mercure à partir du 25 ou du 26 août, selon la région. Cela a conduit, entre autres, à des nuits particulièrement fraîches, se rapprochant même du point de congélation par endroits, comme 0,6 oC à Saint-Léonard-de-Portneuf et 1,9 oC à Lanoraie le 27 août (voir sommaire agrométéorologique). Encore une fois, des précipitations ont eu lieu partout en province (surtout le 24 et/ou le 25 août), mais de manière inégale. Les secteurs du sud de la province (Outaouais, Montérégie, Laurentides, Estrie) ont reçu les plus grandes quantités, avec 15 à 40 mm de pluie, selon la localité (voir carte des précipitations). Pour les 7 prochains jours (soit du 28 août au 3 septembre), Environnement Canada annoncent du beau temps pour aujourd’hui vendredi, suivi de précipitations pour samedi et/ou dimanche selon la région, ce qui pourrait laisser des quantités appréciables (15-25 mm) un peu partout. Les températures devraient se maintenir près des moyennes de saison en cours de période.   DÉVELOPPEMENT DE LA CULTURE Les températures moins chaudes et les précipitations plus significatives reçues par endroits ont permis d’améliorer le remplissage des tubercules dans les champs qui ont encore de la vigueur végétative. Mais en général, la sénescence naturelle a progressé dans plusieurs champs, surtout pour les cultivars de mi-saison, mais aussi pour certains cultivars de fin de saison. Cette sénescence semble avoir été devancée à la suite du Lire la suite
Pomme de terre, Avertissement No 15, 21 août 2020
21 août 2020
Conditions climatiques : retour à des températures moins chaudes, précipitations variables. Développement de la culture : sénescence de la végétation dans plusieurs champs. Insectes et acariens : traitements plutôt localisés selon la région. Maladies : aucun cas de mildiou; dartrose, verticilliose et brûlure hâtive en augmentation.   CONDITIONS CLIMATIQUES   Pour la période du 14 au 20 août 2020, le temps chaud a graduellement laissé place à des températures de saison à partir du 17 août. Des nuits fraîches ont également fait leur apparition tout récemment, avec un mercure sous 8 oC en plusieurs endroits de la province (voir sommaire agrométéorologique). Des précipitations ont eu lieu partout, mais à nouveau de manière hétérogène, principalement les 17 et 18 août. Les régions plus centrales (encore une fois) et quelques secteurs du Bas-Saint-Laurent ont enregistré plus de quantités que les autres (voir carte des précipitations). Des dommages par la foudre ont été observés localement (photo 1). Pour les 7 prochains jours (soit du 21 au 27 août), les prévisions d’Environnement Canada indiquent des risques de précipitations pour vendredi, dimanche et mardi, sans grandes quantités, le tout accompagné de températures plutôt de saison, mais un peu plus fraîches dans les régions agricoles de l’est et du nord de la province.   Impact de la foudre dans un champ en pomme de terre Photo : Maxime Brière, Mauricie, 19 août 2020   DÉVELOPPEMENT DE LA CULTURE   La saison progresse, et cela se reflète sur le développement de la végétation. Plus de parcelles sont au stade de la sénescence ou de la maturation, principalement dans les régions plus au sud. Cependant, on observe aussi du dépérissement dans des champs, selon le climat, la pratique ou non de l’irrigation et le développement de maladies du sol. À l’opposé, des plants présentent encore une belle allure dans des champs de certaines régions qui ont reçu plus de précipitations Lire la suite
Pomme de terre, Avertissement No 14, 14 août 2020
14 août 2020
Conditions climatiques : poursuite du temps chaud avec des précipitations variables. Développement de la culture : rythme toujours variable selon la région. Insectes et acariens : doryphore, cicadelle de la pomme de terre et pucerons à surveiller. Maladies : aucun cas de mildiou et maintien de l’activité de plusieurs autres agents pathogènes.   CONDITIONS CLIMATIQUES   Pour la période du 7 au 13 août 2020, les températures chaudes ont dominé partout en province. Des valeurs dépassant les 30 ºC ont été enregistrées dans plusieurs secteurs, surtout le 11 août. Des nuits ont également été chaudes par moments (voir le sommaire agrométéorologique). Après une entrée remarquée en début de mois (avec de 35 à 100 mm du 1er au 6 août), les précipitations ont été moins fréquentes et sont survenues principalement sur une seule journée (le 11 août). Les averses et les orages qui sont alors passés sur la province ont arrosé inégalement les différentes régions. Les secteurs de la Capitale-Nationale et de la Mauricie ont été ceux qui auraient reçu le plus en quantité, dont un 43 mm à Deschambault (voir la carte des précipitations). De forts vents ont été observés lors du passage de certains orages, mais cela ne semble pas avoir affecté la culture. Pour les 7 prochains jours, soit du 14 au 20 août, Environnement Canada annonce du beau temps et de la chaleur de vendredi à dimanche pour à peu près toutes les régions. Puis, des précipitations plus ou moins significatives selon la région sont prévues lundi et mardi, accompagnées d’une chute du mercure qui se maintiendra plus à des valeurs près de la normale.   DÉVELOPPEMENT DE LA CULTURE La croissance des plants continue à être variable selon la région. Elle demeure bonne dans les secteurs qui ont reçu plus de précipitations depuis le début de la saison (ex. : Capitale-Nationale, Saguenay-Lac-Saint-Jean), particulièrement pour les cultivars plus tardifs. Le temps chaud et plus sec semble avoir Lire la suite
Pomme de terre, Avertissement No 13, 7 août 2020
07 août 2020
Conditions climatiques : des précipitations marquées sur presque l’ensemble de la province. Développement de la culture : rythme toujours variable, amélioration du remplissage des tubercules. Insectes et acariens : 2e génération du doryphore; altises et cicadelle de la pomme de terre à surveiller. Maladies : aucun cas de mildiou et conditions plus propices au développement de certains pathogènes.   CONDITIONS CLIMATIQUES Du 31 juillet au 6 août 2020, les températures ont été chaudes en début de période, atteignant parfois 30 °C et plus dans certains secteurs du Québec. Puis elles sont redescendues à des valeurs saisonnières par la suite (voir sommaire agrométéorologique). Toutefois, c’est le début en force des précipitations qui retient l’attention. Des averses ont eu lieu le 2 août, puis le passage de la tempête tropicale Isaias les 4 et 5 août a laissé d’importantes quantités d’eau, particulièrement dans les régions du sud (35-80 mm) et du centre (50-100 mm) de la province. Localement, le total des précipitations a même dépassé la moyenne mensuelle pour tout le mois d’août, comme dans les secteurs de Trois-Rivières et de Roberval. Des pointes de vent jusqu’à 91 km/h ont été enregistrées sur l’île d’Orléans. Mais, encore une fois, les secteurs situés plus à l’est (Bas-Saint-Laurent, Gaspésie) ont été « épargnés » avec moins de 15 mm au total pour la période (voir carte des précipitations). Pour les 7 prochains jours (soit du 7 au 13 août), Environnement Canada prévoit du temps généralement ensoleillé et plutôt chaud, mais entrecoupé de quelques averses principalement de dimanche à mardi selon la région, sauf pour les régions de l’est du Québec.   DÉVELOPPEMENT DE LA CULTURE   Les récentes précipitations significatives ont fait du bien. Cela a permis à la culture de maintenir et même d’améliorer sa croissance, et ce, dans la majorité des régions. L'apparence visuelle de plusieurs parcelles demeure variable. Elle Lire la suite
Pomme de terre, Avertissement No 12, 31 juillet 2020
31 juillet 2020
Conditions climatiques : températures plutôt chaudes et humides, avec plus de précipitations. Développement de la culture : rythme variable, en lien avec les précipitations reçues. Insectes et acariens : le doryphore, la cicadelle de la pomme de terre et les altises sont à surveiller, selon la région. Maladies : aucun cas de mildiou, premiers cas de dartrose, brûlure hâtive en évolution, étude sur la gale commune.   CONDITIONS CLIMATIQUES Pour la période du 24 au 30 juillet 2020, le temps chaud a dominé un peu partout en province, mais avec une légère chute du mercure à partir du 28 juillet dans des régions plus au nord et à l’est surtout. Plusieurs nuits ont également été chaudes. Encore une fois, des températures de plus de 30 °C ont été enregistrées dans les secteurs plus au sud de la province, soit du 24 au 28 juillet (voir sommaire agrométéorologique). Les précipitations ont été plus fréquentes, mais hétérogènes et souvent sous la forme d’orages, avec passablement d’écarts selon les secteurs. Les quantités les plus importantes ont été reçues au centre de la province et dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Mentionnons, entre autres, une accumulation de 63 mm le 27 juillet à Nicolet (voir carte des précipitations). Pour les 7 prochains jours, soit du 31 juillet au 6 août, Environnement Canada annonce des journées plutôt humides avec des risques de précipitations durant plusieurs jours, selon la région; plus notables les 2 et/ou 3 août. Les températures devraient se maintenir à des valeurs près de la moyenne saisonnière ou un peu au-dessus, dans les secteurs plus au sud.   DÉVELOPPEMENT DE LA CULTURE On rapporte de la variabilité dans le développement de la culture dans toute la province. Les endroits où plus de précipitations ont eu lieu au cours des dernières semaines présentent des plants plus végétatifs, avec une floraison qui s’étire (ex. : Capitale-Nationale et Saguenay-Lac-Saint-Jean). Pour les cultivars Lire la suite
Pomme de terre, Avertissement No 11, 24 juillet 2020
24 juillet 2020
Conditions climatiques : températures plutôt variables avec des précipitations significatives. Développement de la culture : bon, avec une floraison en cours dans la majorité des champs. Insectes et acariens : doryphore, cicadelle de la pomme de terre et tétranyques à surveiller. Maladies : aucun cas de mildiou et de dartrose, présence plus marquée de la brûlure hâtive dans la primeur.   CONDITIONS CLIMATIQUES Pour la période du 17 au 23 juillet 2020, le mercure a atteint le plus souvent des valeurs près des moyennes de saison à juste au-dessus de celles-ci, autant le jour que la nuit. Cependant, des températures de 30 °C et plus ont été à nouveau enregistrées dans les secteurs plus au sud de la province les 18 et 19 juillet (voir sommaire agrométéorologique). Les précipitations ont été généreuses en plusieurs endroits, principalement les 17, 19 et 22 juillet. Cependant, certains secteurs ont été moins arrosés, comme ceux situés plus à l’est, mais aussi en Montérégie-Ouest. Des orages ont laissé de bonnes quantités d’eau localement, comme 54 mm le 17 juillet à Saint-Ambroise, au Saguenay-Lac-Saint-Jean (voir carte des précipitations). Pour les 7 prochains jours (soit du 24 au 30 juillet), les prévisions d’Environnement Canada indiquent des journées chaudes et ensoleillées pour commencer la période. Puis, des précipitations sont prévues à partir de dimanche ou lundi selon le secteur, avec des averses plus ou moins intenses qui pourraient s’étirer jusqu’à mardi (régions plus au sud) et jeudi (pour celles plus au nord).   DÉVELOPPEMENT DE LA CULTURE Les collaborateurs rapportent une bonne croissance presque partout. La dernière séquence de précipitations a permis à la culture d’assez bien récupérer des conditions anormalement chaudes et sèches qui ont eu lieu en juin et au début juillet. Une floraison est généralement observée pour l’ensemble des champs. On signale une pousse végétative vigoureuse dans plusieurs parcelles, pour des cultivars Lire la suite
Pomme de terre, Avertissement No 10, 17 juillet 2020
17 juillet 2020
Conditions climatiques : baisse des températures et du temps plus humide, mais seulement par endroits. Développement de la culture : belle apparence, avec des variabilités régionales. Insectes et acariens : doryphore et cicadelle de la pomme de terre toujours bien actifs. Maladies : aucun cas de mildiou, hausse très progressive de la brûlure hâtive par endroits.   CONDITIONS CLIMATIQUES   Pour la période du 10 au 16 juillet 2020, les températures ont été à nouveau très élevées au début (ex. : 35-36 oC le 10 juillet en Montérégie et en Mauricie). Elles ont graduellement redescendu par la suite à des valeurs plus saisonnières, et même en dessous de celles-ci dans certains secteurs, de Québec en allant vers l’est (voir sommaire agrométéorologique). Du côté des précipitations, la tempête tropicale Fay a passé sur la province les 11 et 12 juillet principalement, laissant des quantités significatives entre autres dans les régions de Québec (30 à 60 mm) et de l’Abitibi-Témiscamingue, mais moins importantes ailleurs, avec de 10 à 35 mm dans le sud de la province et plus faiblement dans les régions plus à l’est (voir carte des précipitations). Pour les 7 prochains jours (soit du 17 au 23 juillet), Environnement Canada prévoit des averses et/ou des orages pour les 17 et 19 juillet, un peu partout, avec des quantités pouvant être significatives par endroits, surtout dans les régions plus centrales. Le tout devrait être entrecoupé de temps plutôt ensoleillé, avec des températures la plupart du temps au-dessus des moyennes de saison.   DÉVELOPPEMENT DE LA CULTURE La croissance des plants est bonne pratiquement partout, avec une végétation bien verte, et ce, malgré des buttons plutôt secs par endroits. Elle présente plus de vigueur dans les parcelles qui ont reçu plus de précipitations en cours de période. Les entre-rangs se ferment en plusieurs endroits. Cependant, des collaborateurs mentionnent que le stress subi plus tôt en saison pourrait Lire la suite
Pomme de terre, Avertissement No 9, 10 juillet 2020
10 juillet 2020
Conditions climatiques : poursuite du temps chaud avec des précipitations dispersées. Développement de la culture : toujours variable, meilleur sous irrigation. Insectes : doryphore et cicadelle de la pomme de terre toujours d’actualité. Maladies : aucun cas de mildiou, hausse légère de la brûlure hâtive et de la jambe noire.   CONDITIONS CLIMATIQUES Pour la période du 3 au 9 juillet 2020, le temps très chaud s’est poursuivi dans le sud de la province, avec plusieurs 30 oC et plus enregistrés. Des températures un peu moins élevées ont eu lieu dans les secteurs plus à l’est de Québec (sommaire agrométéorologique). Les précipitations ont été à nouveau dispersées et variables, avec des quantités significatives par endroits, comme dans l’est de la province. On rapporte de nouveau de bons écarts à l’intérieur même d’une région, à la suite du passage d’orages. Par exemple, dans le comté de Portneuf (Capitale-Nationale), les orages ont laissé de 1 à 41 mm le 8 juillet (carte des précipitations). Pour les 7 prochains jours (soit du 10 au 16 juillet), un changement de régime de temps est annoncé par Environnement Canada. Après une dernière journée très chaude et plutôt ensoleillée ce 10 juillet, des averses plus fréquentes sont prévues un peu partout par la suite, avec des quantités appréciables pour samedi et dimanche, pour les régions de l’ouest et du centre de la province principalement.   DÉVELOPPEMENT DE LA CULTURE La situation sur le terrain demeure variable selon les collaborateurs. Pour les secteurs plus au sud, on rapporte un bon développement en parcelles irriguées, avec les entre-rangs qui ferment, sinon la culture souffre par endroits. Les champs de primeurs paraissent bien, avec un début de la phase de sénescence. Dans les secteurs plus centraux, selon les précipitations reçues et la pratique ou non de l’irrigation, la croissance est variable, avec une végétation qui varie entre une pousse stabilisée et une pousse plutôt modérée. Par Lire la suite
1 à 10 sur 415
Infolettre Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP)

M'abonner au RAP

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.