Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
5373 documents disponibles
Arbres de Noël, Avertissement No 2, 20 avril 2021

Nouveau

20 avril 2021
Degrés-jours en avance sur la normale saisonnière. Début de l’application des herbicides antigerminatifs et de la plantation des jeunes arbres. Plusieurs bourgeons de cônes mâles. Poursuite du dépistage du puceron des pousses du sapin dans certains secteurs plus frais, et de l'enlèvement des balais de sorcière.    TRAVAUX AUX CHAMPS Les travaux sont en avance dans les plantations. La plantation des arbres débutera sous peu. Pour le moment, les précipitations enregistrées par les stations d'Agrométéo sont sous les normales saisonnières.   De nombreux bourgeons de cônes mâles ont été observés dans les arbres par les observateurs du Réseau. Les cônes femelles ne tarderont pas à être plus apparents; ces bourgeons sont parfois difficiles à distinguer des autres. La présence des bourgeons mâles et des bourgeons femelles est la conséquence d’un stress vécu par ces arbres l’année précédant leur apparition, comme la sécheresse de 2020.   Bourgeons de cônes mâles sur une pousse de sapin baumier - 19 avril 2021 Photo : Collaborateur du Réseau   L’application des herbicides antigerminatifs (simazine, VELPAR, SUREGUARD, KATANA, etc.), en jets dirigés à la base des arbres, est en cours ou à venir, selon les localités. Au canon, la simazine ou le VELPAR doivent être appliqués avant le débourrement des bourgeons des arbres. Attention de bien ajuster la dose en fonction du type de sol. La pluie annoncée dans les prochains jours favorisera le travail des herbicides antigerminatifs. Si des mauvaises herbes sont déjà levées, il est possible d'appliquer du glyphosate en mélange avec un herbicide de prélevée; consultez le bulletin d’information N° 4 d'avril 2021 à cet effet. Le chiendent est maintenant au stade 3 à 4 feuilles; la fenêtre idéale pour le traitement au glyphosate est au stade 3 à 5 feuilles. Surveillez la croissance des mauvaises herbes afin de bien choisir et de cibler les interventions. Consultez votre conseiller Lire la suite

Mise à jour

19 avril 2021
Les applications printanières d'herbicides dans les fraisières
Grandes cultures, Avertissement No 1, 16 avril 2021

Nouveau

15 avril 2021
  7 ASTUCES EN CE DÉBUT DE SAISON POUR PROTÉGER LA SANTÉ DE VOS CULTURES   Télécharger l'enregistrement audio de l'avertissement     Plusieurs actions peuvent être mises en œuvre pour prévenir et mieux contrôler les ennemis des grandes cultures tout en favorisant la rentabilité des entreprises agricoles.  1. Planifiez vos rotations En plus des bénéfices économiques découlant de l’amélioration de la qualité des sols, l’alternance d’au moins trois cultures différentes dans un champ donné permet de réduire la pression de certains insectes, mauvaises herbes et maladies. Un sol bien structuré et riche en matière organique rend les racines moins sujettes aux maladies. Autre exemple, la rotation des cultures est très efficace pour contrôler la chrysomèle des racines du maïs. Le printemps est un bon moment pour planifier l'ensemencement d'une céréale d'automne après la culture du soya ou pour planifier vos engrais verts d’automne à la dérobée. 2. Pensez à désherber en début de saison Les températures chaudes des derniers jours ont favorisé la germination et la croissance des mauvaises herbes. Il est donc nécessaire de prévoir dès maintenant une stratégie de désherbage puisque les cultures tirent avantage à être exemptes de mauvaises herbes au moment de la levée. Des périodes critiques durant lesquelles les cultures doivent être préservées de cette compétition pour l’eau, la lumière et les éléments fertilisants ont été établies. Par exemple, la période critique pour le maïs s'étend du stade 2 feuilles au stade 8 feuilles. Les mauvaises herbes qui apparaîtront au-delà de ces périodes auront beaucoup moins d’impacts sur le rendement. Pour en savoir plus sur ces périodes critiques, consultez la fiche technique Désherbage de début de saison. Un retard sur le désherbage des vivaces et des volontaires de céréales d'automne rend l’opération de désherbage plus difficile à réaliser.  Une autre bonne raison de désherber tôt en Lire la suite
Fraise, Avertissement No 2, 15 avril 2021

Nouveau

15 avril 2021
Saison très hâtive. Poursuite du dépaillage dans plusieurs régions. Stades de développement. Gel printanier. Dépistage des œufs de pucerons du fraisier. Évaluez si vos champs et les fraisiers sauvages sont porteurs de virus. Surveillez les tétranyques. Stratégies contre les tarsonèmes. Tache angulaire. Stèle rouge. Contrôle du chiendent et des autres mauvaises herbes. SAISON TRÈS HÂTIVE Le début de la saison est particulièrement hâtif cette année, avec près de 3 semaines d’avance dans certaines régions. Nous observons des températures de jour comme de nuit au-dessus des normales de saison. Par contre, les chances sont très élevées qu’il y ait du gel ces prochaines semaines. Les choses se précipitent, mais gardez en tête ce risque. DÉPAILLAGE  Le dépaillage s’est poursuivi dans plusieurs régions, au cours de la dernière semaine. C’est le grand dilemme pour plusieurs actuellement : dépailler ou ne pas dépailler. Consultez la fiche technique Le dépaillage des fraisières, qui pourra répondre à certaines de vos questions et vous aiguiller dans votre prise de décision.      STADES DE DÉVELOPPEMENT Sous les bâches, certains cultivars hâtifs tels que la CLERY sont au stade bouton vert avancé et, dans certaines zones plus chaudes, la SEASCAPE 2e année est au stade début floraison.  GEL PRINTANIER Avec le départ hâtif de cette saison et la possibilité encore présente de gels printaniers, cela augmente le risque que de futurs gels arrivent à des stades sensibles du fraisier. Si des gels surviennent, selon le stade des plants, il peut arriver que vous ayez à protéger vos fraisiers en les irriguant par aspersion, en repaillant ou en remettant les bâches. Soyez prêts à intervenir si certains de vos champs sont à des stades critiques et que la situation se présente. Voici les stades sensibles au gel pour la fraise.   Température critique pour le fraisier Stade °C Début du bouton vert Lire la suite

Mise à jour

15 avril 2021
Le bronzage sur fraises associé aux thrips
Pommier, Avertissement No 2, 14 avril 2021

Nouveau

14 avril 2021
Développement des pommiers. Tavelure. Chancres. Acariens. Punaise terne. Observations et prévisions du réseau. Les services du Réseau-pommier en 2021. SITUATION DANS LES VERGERS (POMMIERS, INSECTES ET ACARIENS) (F. Pelletier et G. Chouinard) Avec les températures chaudes observées en ce début de saison, le développement des pommiers avance très rapidement. Pour le cultivar McIntosh, les derniers stades observés dans les différentes régions pomicoles sont les suivants : Le débourrement avancé a été atteint le 11 avril en Montérégie et le 12 avril au sud-ouest de Montréal et dans la région de Missisquoi. Le débourrement a été atteint le 9 avril, dans les Laurentides et en Estrie, pour les sites les plus hâtifs de ces régions. Selon les prévisions des prochains jours, le stade « prébouton rose » est prévu pour le 15 avril dans les régions les plus hâtives, et le stade « débourrement » pour le 19 avril dans la région de Québec (voir le sommaire en fin de communiqué).   Punaise terne sur bourgeon de pommier, le 13 avril, au verger de l'IRDA Photo : Francine Pelletier Plusieurs producteurs ont profité de la fenêtre d’application de la fin de semaine pour faire un traitement à l’huile supérieure dans les sites où une intervention contre le tétranyque rouge et/ou les cochenilles était requise. Selon le modèle de prévision, l’éclosion des œufs débutera dans les prochains jours (15 avril) dans les régions les plus hâtives (Montérégie, Missisquoi, Sud-Ouest). Des captures de noctuelles du fruit vert ont été observées dans les vergers pilotes du Réseau. Selon le modèle prévisionnel, on se situe déjà au pic de captures de cet insecte dans l’ensemble des régions, à l’exception de celles de Québec. Les captures de tordeuses à bandes rouges ont également débuté dans plusieurs vergers de la Montérégie-Ouest. Pour un suivi des prévisions en temps réel, consultez la page des modèles sur la plateforme PFI.    PREMIÈRE INFECTION Lire la suite
Pépinières ornementales, Avertissement No 1, 14 avril 2021

Nouveau

14 avril 2021
Printemps hâtif : stress lors de l’arrachage (récolte) des plantes ligneuses et susceptibilité au gel après le débourrement. Taille des chancres en début de saison.   STRESS LORS DE L’ARRACHAGE (RÉCOLTE) DES PLANTES LIGNEUSES   Tôt au printemps, certains producteurs procèdent au retrait du sol des plantes ligneuses cultivées en pleine terre. Habituellement, les végétaux sont encore dormants, et le bris des racines occasionné par l’opération a peu d’impact sur leur reprise. Cette année, le débourrement hâtif et la chaleur, favorables à la transpiration des plants, pourraient stresser les plants à la suite de l’arrachage. Le peu de précipitations reçues dans plusieurs régions contribue également à ce stress hydrique. En effet, les plants aux radicelles endommagées auront plus de difficulté à capter l’eau nécessaire à leur fonctionnement, même si on les irrigue après l’arrachage. Pour réduire au maximum les impacts du printemps hâtif sur la reprise des végétaux à la suite de l’arrachage, il est recommandé de : Irriguer les plants avant l’opération. Procéder le plus possible par temps nuageux et frais. Procéder à l’arrachage rapidement. Ajuster le calendrier et les effectifs pour les prochaines années. Des produits anti-dessiccation à appliquer sur les plants, avant le retrait du sol, sont disponibles sur le marché (ex : Wilt-pruf, Bluestim, Plant Products Anti-desiccant).   SUSCEPTIBILITÉ AU GEL APRÈS LE DÉBOURREMENT   Avec les températures au-dessus des normales saisonnières, les végétaux en pépinière sont sortis de leur dormance plus tôt qu’à l’habitude, et de jeunes feuilles apparaissent. Il est encore possible de connaître des épisodes de gel printanier dans les jours et semaines à venir. Les plants de pépinières y seraient maintenant plus sensibles. Bien que les végétaux cultivés en pépinière soient adaptés pour résister aux gels printaniers, des dommages peuvent survenir selon les espèces et la sévérité du gel. Si Lire la suite
Arbres de Noël, Avertissement No 1, 14 avril 2021

Nouveau

14 avril 2021
État de la situation sur les dommages hivernaux et de chevreuils. Le printemps est hâtif : l’éclosion des œufs du puceron des pousses du sapin est très avancée en Estrie. La plantation des arbres débutera sous peu en Montérégie et en Estrie.   ÉTAT DE LA SITUATION En raison du printemps hâtif, les membres du groupe de collaborateurs du réseau Arbres de Noël ont commencé leurs observations cette semaine. Lors des rencontres téléphoniques hebdomadaires, les collaborateurs transmettent de l'information sur les sujets suivants : accumulation des degrés-jours, évolution du développement des bourgeons des arbres, observation sur les ravageurs et les maladies, état d’avancement des travaux sur le terrain et tout autre renseignement pertinent. À la suite de cet échange, un avertissement comme celui-ci est produit et transmis à l’ensemble des abonnés du Réseau.  Dommages hivernaux L'hiver a été doux et clément. Peu d'arbres ou de branches ont été endommagés. Si des bris de branches sont observés, celles-ci doivent être coupées près du tronc pour favoriser une guérison rapide et limiter l’entrée de maladies comme le chancre.    Chevreuils Sur les sapins baumiers et Fraser, des collaborateurs rapportent, dans plusieurs secteurs, des dommages plus nombreux et plus sévères que d'habitude, causés par l’alimentation des chevreuils durant l’hiver. Ces dommages esthétiques sont parfois, et trop souvent, irréversibles. Vous trouverez plus d’information sur la façon de faire face à cette problématique en consultant ce document.   Dommages sévères de chevreuils sur des sapins baumier de différentes hauteurs Photo : MAPAQ - Bureau régional de l'Estrie État d'avancement des travaux Des travaux de ramassage de branches sont en cours. La plantation des arbres débutera ces prochains jours, en Montérégie et en Estrie. Surveillez l'évolution des mauvaises herbes afin de bien définir la stratégie à mettre en œuvre. Le temps chaud accélère leur sortie Lire la suite
Bleuet en corymbe, Avertissement No 1, 14 avril 2021

Nouveau

14 avril 2021
Les stades de développement du cultivar Patriot. Précisions sur la gestion de la pourriture sclérotique. STADES DE DÉVELOPPEMENT   Cultivar Patriot Bourgeons à fruits au stade « gonflement » Photo : Christian Lacroix, agronome Chaudière-Appalaches, 12 avril 2021   Cultivar Northblue Bourgeons à fruits au stade « éclatement » Bourgeon à feuilles au stade « pointe verte 2-5 mm » Photo : Violaine Joly-Séguin, agronome Montérégie, 13 avril 2021   Régions Bourgeons à feuilles Bourgeons à fruits Montérégie Pointe verte 0-5 mm Éclatement (bud break) Laurentides et Lanaudière ND Début éclatement (bud break) Estrie, Centre-du-Québec et Mauricie Pointe verte 0-5 mm Début éclatement (bud break) Chaudière-Appalaches et Capitale-Nationale Pointe verte 0-2 mm Gonflement (bud break) Bas-Saint-Laurent ND ND Liste et photos des stades du bleuet en corymbe : Highbush blueberry growth stages table (en anglais) Note : Le tableau ci-dessus indique les stades atteints dans certaines bleuetières pour le cultivar Patriot. Selon votre emplacement, les stades atteints par vos bleuetiers peuvent différer et être plus ou moins avancés.    MÉTÉO   Les plants débourrent rapidement à la grandeur de la province. Il n'y a plus de neige au sol depuis plusieurs jours, et même depuis plusieurs semaines dans les régions plus chaudes comme la Montérégie. La majorité des producteurs s'affairent à tailler leurs plants, certains ayant déjà terminé. Le départ de saison actuel est l'un des plus hâtifs depuis très longtemps. Comme par les années passées, vous pouvez consulter le sommaire météorologique de la dernière semaine. Qui dit départ de saison hâtif, dit inquiétudes pour le risque de gel au sol. Pour l'instant, aucun gel important n'est prévu à court terme. Voici les températures critiques pour les bourgeons à fruits entre le débourrement et la nouaison des fruits :    Stade du bleuetier Lire la suite

Nouveau

13 avril 2021
Aperçu de la programmation du réseau Arbres de Noël pour 2021
1 à 10 sur 5373
Infolettre Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP)

M'abonner au RAP

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.